La CGT, c'est d'abord vous...

 

La tranquillité pour certains,
l'exploitation pour d'autres

 

Le 18 Avril 2018, se tiendra une énième réunion de négociation sur les institutions représentative du  personnel (IRP), si l'on peut appeler réunion de négociation !!!!
En effet, dés le début des réunions, il a été annoncé par la direction aux syndicats représentatifs dans l'entreprise (CFDT, UNSA, CGT, FO, CFTC, CGC) qu'il fallait faire mieux avec moins.

La direction a donc l'intention flagrante de réduire la capacité d'intervention de vos délégués afin d'avoir un « dialogue social » en cohérence avec la société.

Ce qui veut dire :

moins d'heures de délégation donc moins de visite des syndicats dans les magasins
pas ou peu de remboursement de frais kilométriques donc moins de visite des syndicats dans les magasins
moins ou peu de réunion donc moins de possibilité de « régler » les litiges
etc.....

La direction nous dit que le nouveau dialogue social qui s'établira avec le résultat de ces négociations, permettra de responsabiliser les directions régionales sur les accords d'entreprise négociés par la direction générale et les syndicats.

Il y a déjà de quoi rire jusqu'aux larmes !!!

Chez LIDL, actuellement, les accords d'entreprise ne sont respectés nulle part :

  • délai de prévenance pour changement d'horaire
  • planning à S+2
  • kilométrage pour dépannage
  • utilisation des téléphones personnels pour le professionnel
  • aucune conciliation vie privée et vie professionnelle
  • planning CP à la tête du client
  • polyvalence
  • volontariat pour le travail du dimanche
  • pression
  • etc...

Nous arrêterons là la liste car elle serait trop longue, mais vous la connaissez tous puisse que vous la subissez tous les jours.

D'autant que certaines DR sont spécialisées dans l'interprétation des accords sans que la Direction générale ne fait rien ce qui semble vouloir dire que cela l'arrange que certains accords ne soient pas respectés ou que les accords signés sont trop contraignant pour exploiter les salariés.

Donc en résumé :

moins de moyens pour les délégués c'est s'assurer la tranquillité pour faire du chiffre sans en rendre beaucoup aux salariés et surtout la tranquillité sur les pratiques de LIDL.

Qu'en pensez vous ???

 

En mai et juin, deux réunions auront lieu pour la mise place d'un complément de salaire par la prévoyance en cas de maladie longue durée.

À la prochaine...........................

 

mise à jour du 15 avril 2018