La CGT, c'est d'abord vous...

 

Débriefing des procédures CGT
et jours fériés chez LIDL

 

La CGT  a toujours mis son énergie et son argent pour la défense des salariés chez LIDL, nous allons vous donner quelques points sur les procédures intentées par la CGT pour la défense de vos intérêts et SURTOUT vous faire part d’un article de la convention collective sur le travail des jours fériés.

 

Procédure concernant le pick by voice :

Un expert a été nommé pour donner son avis sur ce système de préparation, la CGT soutient que ce système est néfaste pour la santé des salariés qui l’utilisent (problème d’audition, aliénation du salarié au système, plus de contact humain au travail, fatigue nerveuse, stress, hypersensibilité…..), comme vous pouvez vous en doutez la direction LIDL soutient le contraire puisse que ce système lui permet d’avoir des salariés « robotisés » et faire encore plus de productivité.

Il faut noter aussi que les concurrents de la grande distribution doivent regarder de près le déroulement de cette procédure car eux aussi sont concernés.

La santé des salariés doit elle être abandonnée sur l’autel des profits ?

Nous, à la CGT, on dit NON !!!

L’expert désigné par le tribunal vient de demander un délai supplémentaire pour approfondir son enquête, ce qui a été accordé.

 

Procédure pour les 42h00 et les « T » des agents de maitrises :

La direction LIDL a répondu aux conclusions de la CGT sur ce point, avec leurs arguments, à priori pour la société, avant la mise en place du compteur sur la fiche de paie, nous ne récupérions pas les heures effectuées au-delà des 42h mais on avait que le « T » qui compensait ces heures supplémentaires et nous avons été très surpris de voir écrit que depuis 2008, les « T » n’existaient plus et qu’ils avaient été remplacés par des « RCE » acquis.

Ce qui veut dire que depuis 2008, vous ne récupériez pas vos heures au-delà de 42h et que le « T » que vous aviez tous les mois, n’était qu’une compensation de ces heures supplémentaires. Alors pourquoi en octobre 2016, lors de la mise en place de ce compteur, il a été demandé aux agents de maitrises de récupérer toutes les heures supplémentaires ?

Bien entendu, la CGT va répondre à ces conclusions afin de rétablir la vérité auprès des juges et nous vous invitons à nous contacter pour nous aider dans ce sens.

 

JOURS FERIES !!!!

La convention collective du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire auquel, LIDL est assujetti stipule dans son article 5.15 page 58 que :

« le chômage des jours fériés n’entraine, pour les salariés concernés, aucune réduction de leur rémunération mensuelle sous réserve que ceux-ci aient été présents le jour précédent et le jour suivant le jour de fête légale sauf si leur horaire de travail exclut qu’ils devaient travailler ce jour là ou autorisation préalable accordée.

Les heures de travail perdues par suite du chômage des jours fériés ne peuvent donner lieu à récupération.

CHAQUE SALARIE BENEFICIE CHAQUE ANNEE DU CHÔMAGE COLLECTIF OU INDIVIDUEL DE 6 JOURS FERIES EN SUS DU 1° MAI……. »

Ce qui veut dire que VOUS devez avoir en plus du 1° mai, 6 jours de fériés chômés !!!

La direction, si elle ne concerte pas les salariés en début d’année ne pourra pas vous faire faire 5, 6,7 jours fériés travaillés. Certes, elle aura toujours le droit de vous imposer à travailler mais tout en gardant à l’esprit que vous devez avoir 6 jours fériés chômés et le 1° mai.

La gestion des fériés ne peut donc se faire à la hussarde car elle devra tenir un état des jours fériés travaillés pour chaque salarié !!!!!

 

A la prochaine…………….

 

mise à jour du 15 octobre 2019