La CGT, c'est d'abord vous...

 

LIDL et l'EUROPE

 

Comme nous, vous avez suivi le déroulé des grèves chez nos collègues belges, elle était du à des mauvaises conditions de travail en magasin et en entrepôt.

Environ une centaine de magasin ont été impactés pas ces grèves (la Belgique a beaucoup moins de magasins que la France), après des discussions avec les syndicats, la direction LIDL Belgique a mis en place dans les magasins 42 Heures en plus (le contrat responsable magasin) afin que les conditions de travail s'améliorent et jusqu'à une discussion définitive sur les conditions de travail avec les syndicats.

Ce qui ressort de cette grève chez nos collègues Belges, c'est qu'ils ont des conditions de travail aussi mauvaise que les nôtres, c'est donc une volonté des actionnaires du groupe SCHWARTZ auquel appartient LIDL de mettre en péril la santé des salariés pour eux obtenir leurs ENORMES DIVIDENDES.

Il est largement temps de réaliser qu'un comité de groupe européen soit mis en place afin d'avoir des actions communes et avoir des discussions directes avec les vrais décideurs au niveau LIDL.

Pour se rendre compte de la NON VOLONTE de régler les réels problèmes des conditions de travail de chacun de nous, nous avons, avec nos collègues de la CFDT et de l'UNSA dénoncé un pseudo-accord sur les conditions de travail et la direction, à ce jour, n'a pas encore relancé de négociation.
Le leitmotiv chez LIDL c'est le temps gagné c'est de la productivité de gagné, c'est pour ça qu'elle sait très bien que nos conditions sont désastreuses en magasin et en entrepôt mais qu'elle ne se presse surtout pas pour les améliorer.
comment se fait il qu'en Belgique, LIDL puisse trouvé 42 heures en plus sur chaque magasin, la société savait donc depuis des années que les conditions de travail des magasins étaient catastrophiques mais ne faisait RIEN.
Nous avons, avec nos collègues européens les mêmes conditions de travail, nous sommes donc en droit de réclamer la mise en place de conditions décentes.
la CGT a rencontré des syndicats européens et a discuté des conditions de travail chez LIDL, il s'avère que nous sommes tous dans le même bateau !!!
Nous allons rencontré de nouveau les syndicats européens afin de mettre en place des actions communes pour l'amélioration des conditions de travail.
Combien faudra-t-il de burn-out, de suicides, d'inaptitudes, de démissions, de ruptures conventionnelles pour que nos chers dirigeants prennent conscience que nous sommes tous en souffrance et que l'on ne peut pas jouer avec la santé des salariés pour que certains s'en mettent plein les poches.

Lorsque nous regardons ce qui se passe chez LIDL, nous avons l’impression de faire un bond en arrière et de se retrouver au moyen age avec les serfs (nous les salariés) les seigneurs (LIDL France) et les rois (groupe SCHWARTZ).

A quand le retour de la gabelle et la dîme ?

Parce que nous salariés, on paie déjà le droit de travailler avec de mauvaises conditions de travail !!!!

pour info, sur la direction régionale LIDL de PLOUMAGOAR (GUINGAMP), à l'appel de l'intersyndicale (CGT, CFDT, UNSA, FO, CGC), une quarantaine de magasins et l’entrepôt se sont mis en grève pour l'amélioration des conditions de travail (aussi catastrophiques que les vôtres), la direction n'a fait, comme d'habitude, que des discours creux n'amenant aucunes solutions, normal, elle ne peut rien faire, elle a les pieds et les poings liés avec leurs objectifs a rendre en fin d'année.

En tout cas, FELICITATIONS aux salariés qui se sont pris en main et qui n'ont pas craint les représailles qui risque de tomber comme à chaque grève LIDL.

ET NOUS, LES AUTRES DIRECTIONS REGIONALES, C'EST QUAND ???

à la prochaine..............

 

mise à jour du 15 mai 2018