La CGT, c'est d'abord vous...

 

Volonté ou pas ????

 

La direction LIDL va mettre en place les plannings avec les taches de travail et le timing de ces taches.

Nous rappelons que ce genre de planning existe depuis plus de 20 ans et que les conditions de travail ne se sont pas améliorer.

Un petit exemple de timing que LIDL ne veut pas prendre en compte car cela lui rapporte énormément : ENCORE UNE FOIS LA PAUSE !!!!

Ils réitèrent leur façon de comptabiliser les pauses dans leurs timings.

En effet, la pause est comptabiliser en temps de travail car elle n’est pas déduite des heures de travail effectives des prévisions, ce qui veux dire que lorsque vous êtes en pause, vous TRAVAILLEZ !!!

Qui  n’a jamais été rappelé pendant sa pause pour renseigner un client, aller en caisse, réceptionner un camion……. C’est normal, car comme votre temps de pause est du temps de travail effectif, vous êtes donc toujours sous l’autorité de la société. C’est pourquoi, ces pauses ne sont pas planifiées !!!

Exemple : un magasin qui a 200heures de travail de caissières et chef de caisse (les RM et adjoint ont leurs temps de pause décompté dans les prévisions), la pause est de 5% du temps de travail selon la loi.

Ce magasin a donc : 200 x 5% de pause comptabiliser dans les prévisions soit 10h00

Il n’a donc que 200 – 10 : 190 H de travail pour réaliser les taches et donner les pauses, il lui faudrait donc 200 + 10 : 210 pour faire correctement ces taches et donner REELLEMENT les pauses en les planifiant.

La société se cache derrière : «  c’est au responsable de magasin d’organiser les pauses », encore une fois on rejette la faute sur le lampiste !!!

Combien de caissières, de chef caissières qui nous disent qu’ils n’ont pas le temps de prendre leurs pauses parce qu’il y a le chiffre, les clients, les collègues dans la M…., les absences non remplacées….

ON VOIT DONC BIEN UNE VOLONTE DE NE PAS REGLER CE PROBLEME CAR CA RAPPORTE ENORMEMENT : LA PRODUCTIVITE EST HAUTE ET LA SANTE DES SALARIES SE DEGRADE

On pourrait parler aussi des RPS (risques psychosociaux) qui sont en croissance exponentielle malgré « une sensibilisation aux risques psychosociaux pour les responsables » ou « une notion de bienveillance »

Encore des paroles pour les médias et les syndicats suiveurs de la société.

Si les RPS et la notion de bienveillance étaient une priorité pour LIDL, nous n’aurions surement pas un taux de turn-over supérieur à 30% (près d’un salarié sur trois quitte la société).

 

 

Une fois n’est pas coutume !!!

La société a innovée avec la mise en place du « PACK REMUNERATION » que vous avez reçu chez vous, c’est une bonne initiative pour comprendre notre salaire car maintenant on pourra voir les augmentations annuelles négociées et ce que cela rapportera sur notre fiche de paie.

On a l’exemple concret que lorsque la société veut mettre en place certaines choses, elle y arrive

Alors à quand la pause enlevée des heures travaillées et une vraie notion de bienveillance ?

 

 

 

          A la prochaine………………..

 

mise à jour du 15 octobre 2018