La CGT, c'est d'abord vous...

 

Fin des « négociations » sur les salaires

 

Comme vous le savez tous, les négociations sur les salaires sont terminées.

Nous allons vous donner le résultat de ces soi-disant négociations ainsi que quelques commentaires qui nous semblent justifier.

Tout d’abord, la société LIDL France a encore enregistré une augmentation considérable de son chiffre d’affaire avec plus de 1 MILLIARD de CA par rapport à l’année dernière !!!

Cette augmentation a été faites grâce à vous tous, salariés LIDL quel qu’il soit !!!

LIDL vous a remercié via des mails BO, des briefings……

Seulement :

Pour la CGT, les négociations n’ont pas été à la hauteur des investissements des salariés malgré quelques avancées.

 

La prime MACRON ne fait pas partie des NAO malgré que la direction vous la calcule dans vos augmentations : elle est EXONEREE DE CHARGE PATRONALE ET SALARIALE ce qui veut dire que 400 euros reçu sur votre compte en banque correspond à 400 euros sortie des caisses LIDL contrairement à la prime dernier niveau qui, elle, est taxée des charges patronales et salariales.

 Le versement de cette prime avait été demandé par le président de la république car l’état verse le CICE (pour aider à l’emploi et les rémunérations), ce que LIDL ne faisait pas. Donc la Prime MACRON ne sort pas des caisses de LIDL mais de l’état !!!

Venons tout de suite à la prime dernier  niveau : 100 euros brut par salariés ce qui fait environ 80 euros net : heureusement que la société remercie ses salariés (cout LIDL environ 200 euros charges comprises). Pour les RM6, REL (n’étant pas passé RSL au mois de juin) et agent de maitrise administratif, ce sera 300 euros brut.

Ex : un préparateur a eu l’année dernière 450 euros brut de prime dernier niveau qui a couté environ 900 euros à la société, la prime MACRON coute à LIDL 400 euros !!!

Ce qui veux dire que par rapport à l’attribution l’année dernière de la prime dernier niveau de 450 euros pour un préparateur et l’attribution cette année de la prime MACRON et de la prime dernier niveau, la société LIDL fait l’économie de 900 euros – 400 euros-200 euros : 300 euros !!!!

 

L’augmentation générale : l’inflation est de 1.4 %, LIDL dans sa grande mansuétude donne 1.6 % soit 0.2 % de pouvoir d’achat en plus soit environ 50 euros brut à l’année pour un préparateur de plus que l’inflation.

 

La prime de présence pour forte activité : si vous êtes présent sur les 3 semaines (5 pour les préparateurs) annoncées par LIDL, vous toucherez brut 50 euros, la contrepartie c’est votre présence sur le lieu de travail donc adieu les vacances pendant ces semaines là.

 

La mutuelle : LIDL augmente sa participation à la mutuelle à hauteur de 60% avec une garantie en plus pour la mutuelle de base ce qui vous fait gagner 30 euros à l’année donc 2.5 euros par mois, sacré effort réalisée par la société, elle a encore oubliée ceux qui n’ont pas la mutuelle de société !!!

 

Le passage de RM5 vers RM6 sans condition de CA : comme à chaque fois que LIDL « offre » quelque chose, il y a une contrepartie, à savoir la signature d’un avenant avec le travail du dimanche et une clause de mobilité à 100 kms.

 

La participation/intéressement : à la réunion du 29 janvier (2° réunion), LIDL nous annonce que la participation/ intéressement devrait être de 17 millions d’euros.

 Le 06 février lors de la dernière réunion, elle a « retrouvée » 6 millions d’euros soit 23 millions. Faisons un peu d’ironie : si il y avait eu une quatrième négociation, peut être aurait il retrouvé 5 millions pour arriver au maximum de la participation/intéressement !!!!!

Il faut que vous sachiez que c’est un accord qui est déjà signé et que vous touchez cette participation/intéressement que si les résultats LIDL sont bons donc encore une fois grâce à votre dévouement !!

 

Le passage des employés administratifs de niveau 2 à niveau 4 : enfin une mesure qui rétribue à leur valeur les salariés oubliés depuis des décennies par LIDL mais encore une fois avec une contrepartie, à savoir le travail du samedi et une flexibilité sur les services !!!

 

Le passage aux 35 heures : seulement une soixantaine de magasin sur la FRANCE serait concernés par cette mesure !!!!

 

Pour les RVS, ils avaient une prime secteur de 500 euros par mois, maintenant pour les RVS qui auront 6 magasins faisant un CA mensuel de 45 millions HT, il y aura une prime supplémentaire de 200 euros et pour ceux qui auront 7 magasins avec un CA de 55 millions HT, ce sera une prime supplémentaire de 500 euros.

 

Le bon d’achat de Noel : LIDL le remet en place pour les employés/ouvriers, agent de maitrise, cadre niveau 7 mais avec une contrepartie : être présent au 28 février et au 30 novembre !!!

 

N’oublions pas :

 La prime mensuelle qui vient d’être instaurée  pour les RDL entrepôt de 500 euros.

La prime pour les RDI de 1500 euros pour l’ouverture de nouveaux magasins.

La mise en place du télétravail pour les cadres et agent de maitrise des sièges.

 

CERISE SUR LE GATEAU :

 

TOUT CE QUI ECRIT CI-DESSUS EST MIS EN PLACE SI LES SYNDICATS SIGNENT L’ACCORD SINON CE SERA :

Augmentation générale : 1.4%

Mutuelle : ajout de la garantie supplémentaire pas de participation à hauteur de 60%

Pas de prime dernier niveau

Le bon d’achat de Noel que si le CA est en croissance

Le reste des propositions et les ajustements métiers seront conservés

 

Si ce n’est pas du chantage, c’est quoi alors !!!!

 

Vous pouvez donner votre avis quel qu’il soit sur :

 Les sites facebook CGT LIDL

 Auprès des délégués CGT, vous trouverez leurs numéros et leurs adresses mail sur le site « cgtlidl.fr » rubrique contact de votre direction régionale

 

À la prochaine……………….

 

mise à jour du 15 février 2019