Cgt Lidl
La CGT, c'est d'abord vous...
Vers la Fédération Commerce Services

 

 

Direction Nationale

Date de l'article : 30 mai 2021

AUX AGENTS DE MAITRISE 42H MAGASIN ET ENTREPOT

 

INFO du 19/05/2021

 

La CGT a introduit et mené, SEULE, une procédure qui a duré plus de 2 ans à l’encontre de la société LIDL pour avoir, de manière insidieuse, enlevé les repos mensuels dit « T » aux agents de maitrise 42h depuis octobre 2016.

La société LIDL avait en effet, sans avoir dénoncé les accords en vigueur dans l’entreprise, signés conjointement avec les syndicats représentatifs, décidé de débiter les 12 jours de repos annuels dit « T » des agents de maitrise 42h magasin et entrepôt.

La CGT a dénoncé, à maintes reprises ce stratagème très subtil, en réunion plénière de CE ou en DP ; mais la société LIDL est restée sur ses positions en posant désormais des conditions qui n’existaient dans aucun accord.

La société LIDL n’a donné aucune suite à toutes les tentatives amiables menées par la CGT en direct ou par l’intermédiaire de Me TABIOU, avocat de la CGT.

La CGT a donc, SEULE, porté cette affaire en justice devant le Tribunal de Strasbourg pour défendre les intérêts collectifs de TOUS les agents de maîtrise pour faire reconnaitre que :

-        Les accords portant sur les repos mensuels dits « T » n’avaient jamais été dénoncés donc toujours applicables au sein de la société

-        Les repos mensuels dits « T » des agents de maitrise 42h résultaient d’accord signés avec les syndicats représentatifs et l’usage au sein de l’entreprise

-        La société LIDL a commis un manquement grave qui porte atteinte aux intérêts collectifs de la profession

-        Les heures supplémentaires effectuées au-delà de 42h donnent droit à des repos compensateurs venant s’ajouter au 12 jours déjà acquis par accord

-        La société LIDL doit rétablir les droits des agents de maitrise à 42h dans leurs droits à RCE et jours de repos mensuels dits « T » en réintégrant à leur compteur RCE les « T » qui ont été débités depuis octobre 2016.

Le Tribunal Judiciaire de STRASBOURG a rendu son jugement ce mardi 18 mai 2021 en validant LA TOTALITE DES DEMANDES DE LA CGT.

Dans son jugement du 18/05/2021, le Tribunal a notamment :

« CONDAMNE la SNC LIDL à rétablir les droits des agents de maîtrise à 42 heures dans leurs droits à repos compensateur équivalent (RCE) et jours de repos mensuels dits « T » en réintégrant à leur compteur RCE les « jours T » qui ont été débités depuis le mois d’octobre 2016 ».

Le jugement a reconnu que LIDL a commis un manquement grave qui porte atteinte à l’intérêt collectif de la profession.

Ce qui veut dire que les repos mensuels dits « T » sont toujours en vigueur chez LIDL mais qu’en plus elle doit RECREDITER tous les « T » perdus depuis octobre 2016 !

La CGT a été le seul syndicat à introduire une telle procédure visant à défendre, sans distinction, TOUS les agents de maitrise à 42h et à défendre les accords collectifs signés par les syndicats représentatifs dans l’entreprise.

La société LIDL a le droit de faire appel de la décision mais si elle le fait, les salariés auront parfaitement compris avec quel mépris elle traite ses salariés et les accords qu’elle signe.

 

LA CGT : UN SYNDICAT QUI AGIT VRAIMENT ET CONCRETEMENT EN REVENDIQUANT, EN DEFENDANT JUSQU’AU BOUT TOUS LES SALARIES !!!!

 

Pour plus d’informations sur ce sujet, nous vous invitons à vous rapprocher de vos délégués CGT sur vos DR respectives ; pour les DR où la CGT n’est malheureusement pas présente, vous pouvez nous contacter au 06.08.80.91.83.

 

Th CHANTRENNE

DSC CGT LIDL

 

 

 

Mentions Légales CGU Mise à jour du 15 septembre 2021