La CGT, c'est d'abord vous...

Direction régionale de Rennes

 

Le suicide : un mal être au travail

 

Le suicide : le résultat d’un mal-être au travail

Le 4 Juillet 2018, l’entreprise de distribution Allemande Lidl a été reconnue coupable du suicide de Yannick Sansonetti, technicien de maintenance sécurité entrepôt de 33 ans, à Marseille.

Cet acte désespéré du salarié, souvent dû au surmenage ou « burn-out » dans le milieu du hard-discount, entraîne des conséquences pour l’employeur.

Le mal-être au travail semble être un mal qui touche de plus en plus de salariés depuis le début des années 2000.

L’évolution des pratiques managériales ainsi que les enjeux financiers des entreprises poussent les managers à essorer leurs équipes afin d’obtenir un rendement optimal, au détriment de leur santé.

 

mise à jour du 15 novembre 2018