La CGT, c'est d'abord vous...

Direction régionale de Chanteloup

 

SYNDICAT CGT LIDL DR 26
19 rue de la Vaucouleurs
78711 Mantes la Ville - (  06 62 38 35 94
E-mail : cgtlidldr26@gmail.com

CGT LIDL DR26 @cgtlidldr26

   

LETTRE OUVERTE À MESSIEURS FUCHS ET CAILLET

Le14 septembre 2017.

Monsieur le gérant, monsieur le directeur régional,

Nous tenons à faire suite à votre communiqué interne concernant la diffusion de l’émission de télévision sur France 2 "Cash investigation" du 26 septembre prochain. En effet nous sommes véritablement abasourdis de voir que vous communiquiez de façon aussi négative sur cette émission alors même que vous affirmez avoir ouvert si grandement les portes de l’entreprise à ces journalistes d’investigations "polémiques" selon vos dires, dont vous connaissez si on en croit la teneur de votre courrier la "pugnacité légendaire" !

En revanche, nous ne sommes absolument pas surpris de votre intervention sur ce communiqué qui s’ingénie avec beaucoup d'ardeur à faire croire que les salariés voient la vie en rose au quotidien : le rêve quoi ! D’aucuns auraient même pu parler d’un monde de bisounours chez LIDL.

Comme vous avez si audacieusement fait le choix de la transparence auprès de ces journalistes, nous sommes persuadés que vous piaffez d'impatience d'être présents l’un comme l’autre, le 26 prochain sur le plateau de l’émission afin de répondre aux éventuelles interrogations qui pourraient vous être posées par la journaliste de Cash Investigation.

Votre absence, par contre, serait vécue par l'ensemble des salariés de LIDL comme un véritable camouflet, en totale contradiction avec l’esprit d’ouverture que vous affichez ostensiblement dans ce communiqué et sonnerait pour le glas des attentes innombrables des salariés quant à l’amélioration de leurs conditions de travail.

Vous ne pouvez honnêtement contredire le fait que nous dénonçons inlassablement, à chaque fois que l'occasion nous en est donné, auprès de vous l'état des conditions de travail difficiles, voire inhumaines que subissent nos collègues de travail dans la direction régionale de Chanteloup Les Vignes plus particulièrement, mais aussi bien sûr dans l'ensemble de l'entreprise LIDL FRANCE.

Le fait que notre entreprise ait pu faire partie de celles ciblées pour un reportage sur les conditions de travail, ne nous surprend nullement, contrairement à vous, étant donné le peu d’intérêts que vous portez à nos interventions ces derniers mois voire ces dernières années.

Par contre nous souhaitons qu'elle soit l'occasion d'un sursaut salvateur et qu'enfin les conditions de travail de ceux que vous appelez vos "collaborateurs" (les salariés), soient enfin prises au sérieux, au même titre que vos bonus et la part des bénéfices que vous accordez avec largesse aux actionnaires.

Nous vous rappelons que nous vous interpellons quotidiennement aussi sur le manque de personnel dans vos établissements qui engendre comme nous le constatons de manières redondantes des gens à temps partiel qui travaillent plus de 35 heures par semaine, des salariés travaillant sans pauses pour satisfaire vos appétits financiers, des manquements répétés au Code du Travail et à nos accords d’entreprise, des accidents du travail et des arrêts maladies croissants qui ne vous interpellent nullement, ce ne sont en fait que des dommages collatéraux.

Ces mêmes faits qui conduisent à un nombre important de procédures en justice défendues par nos délégués CGT et perdues par l’entreprise depuis le début de l’année, notamment ce chiffre explosif sur la DR 26 qui reflète à lui seul le mal être dans l’entreprise : licenciements sans cause réelle et sérieuse, requalifications de temps partiel à temps complet, requalifications de RM5** en RM6***, requalifications de Caissières ELS* en Chefs caissières, obligation de paiement de la prime exceptionnelle 2016, indemnités de pertes d’IJSS, condamnations aux préjudices moraux, etc.

Nous vous prions donc instamment de faire preuve de bonne foi en reconnaissant, au lieu d'ignorer comme vous prenez tant de soins à vouloir le faire à travers votre communiqué, les conditions difficiles, bien trop souvent exécrables dans lesquelles vous faites travailler ceux que vous appelez vos "collaborateurs", mais qui en réalité sont des salariés corvéables à merci.

Nous attendons ENFIN de vrais actes et non pas des paroles pour rendre la vie en entreprise de vos salariés conciliables avec celle de leur vie privée et avec de surcroît une vie au travail moins pesante et pressante qu’actuellement.

Dans l’attente de votre engouement soudain à remédier au bonheur et au bien être qu’auront vos salariés à travailler dans votre entreprise.

Nous vous prions d’agréer, Messieurs, nos salutations syndicales les plus prompts.

                                                                                                                 Pour la CGT LIDL DR 26,

                                                           Le secrétaire général.

                                          Pascal PESSEL,

                                                           ( : 06 80 37 11 98.

 

 

Renvois : Caissière ELS* = caissière employée libre-service

RM5** = responsable magasin niveau 5 et RM6***= responsable magasin niveau 6

 

mise à jour du 30 décembre 2017