La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Strasbourg

A l’heure actuelle, les salariés du siège sont très perplexes quant à leur avenir et pour cause…

Ceux qui ne peuvent pas partir pour Rungis viennent de recevoir l’avenant à leur contrat !!! Ils disposent d’un mois pour se positionner sur leur avenir : rester et accepter un poste de reclassement interne ou accepter le licenciement ou au final partir tout de même pour la capitale. Comment peuvent ils  le faire de manière constructive alors que la Direction leur disait dans un premier temps « vous occuperez le même poste à Rungis qu’ici à Strasbourg », la réalité une fois de plus est tout autre. En effet, il existe des services qui finalement ne partiront pas mais seront tout simplement remaniés et renommés ( pour exemple le service client actuel s’appellera service client centralisé incluant des tâches supplémentaires ).Il est donc demandé aux salariés de solliciter la « bienveillance » de la Direction afin qu’ils puissent à nouveau occuper leur « ancien – nouveau » poste…  Dans ce cas, il s’agirait plutôt d’une restructuration et de poste de reclassement déguisés !

Est-ce cela Pôle Position ???

Comment est il envisageable de demander aux salariés du siège de se projeter sans avoir connaissance de tous les éléments ? Sans connaître le détail du futur poste occupé ?

Rappelons que pour le moment le Plan Social est toujours en négociation !!!

mise à jour du 15 juillet 2018