La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Strasbourg

PSE : DERNIERE LIGNE DROITE

 

Le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) touche à sa fin, le comité d'entreprise a donner un avis défavorable aux licenciements des personnels sièges, ce qui n'empêchera pas la direction de mettre en œuvre son plan.

 

L'expert (TANDEM) a rendu son avis sur le bien fondé du PSE, il s'avère que la situation économique du groupe (un PSE s'apprécie sur la situation du groupe et non de la filiale) est somme toute excellente et que le PSE du siège n'est qu'une petite pierre dans la future stratégie de la gérance France et Européenne.

 

Les licenciements ne seront effectifs qu'à partir du 15 septembre 2013 (demande la CGT) sauf demande contraire du salarié, pour éviter que le congé de reclassement ne commence pendant une période de vacance où les organisme sont au ralenti.

 

Il est vrai qu'il faut se questionner sur la légitimité du PSE et sur la future stratégie, c'est pourquoi la CGT prend conseil auprès d'avocats spécialisés.

 

à la prochaine....

mise à jour du 15 septembre 2018