La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

La direction se dévoile pendant les vacances comme la CGT l'avait prévue.

Il fallait absolument « négocier » les plans de carrière avant le départ en vacance, on a compris pourquoi!!!

Nos doutes sur cette méthode étaient fondés, dans certaines directions régionales (celles qui veulent être remarquées par la gérance comme étant d'excellents éléments) ont déjà commencées le grand bal par :     - des convocations pour des motifs anodins

-        du travail de sape sur le moral du personnel

-        mise à bout physiquement et mentalement du personnel

-        des paroles(sans témoin) frisant l'indécence

-        méthodes de management à la hussarde

-        …..

Ces méthodes très contestables ne sont mise en place que dans un but précis : FAIRE LE NETTOYAGE COUTE QUE COUTE.

La stratégie de l'entreprise se dévoile enfin réellement : licencier, démissionner, dégouter le personnel pour pouvoir embaucher des personnels extérieurs que la gérance pourra formater à ces idées.

Les chefs de magasin sont particulièrement visés (c'est sur eux et leurs équipes que reposent les résultats) : la direction pourra mettre des niveaux 6 et 7 venant de l'extérieur et bardés de diplôme sans avoir a s'embarrasser de chef de magasin et d'équipe qui ne sont plus dans le bon timing.

Heureusement, au mois d'octobre 2012, notre gérant nous chantait la messe : « on a besoin de tous ».

La CGT serait curieuse de connaître réellement les départs pour absence injustifiées (méthode officiel de licenciement proposée par la direction), les démissions, les départs pour inaptitude, les dépressions, les tentatives de suicide ….. depuis ce beau discours.

La gérance répondra comme d'habitude : « ce n'est pas nous, ce n'est pas ce que l'on demande ».

Et maintenant la mise en place de la rupture conventionnelle !!!!!

On est en droit de se poser la question : qu'est ce qui nous attends à la rentrée?

Autre sujet : la CGT a lancée une procédure d'annulation du plan de sauvegarde pour l'emploi initiée par la direction en vue du déplacement d'une partie du siège à RUNGIS, le jugement aura lieu le 02 septembre 2013 à 9H00 au tribunal de grande instance de STRASBOURG.

La CGT a toujours défendue l'emploi et les conditions de travail et le prouve encore une fois sans faire de grand discours et des gesticulations.

La CGT ne peut communiquée sur le sujet mais s'étonne que la gérance puisse mettre 2 cabinets d'avocats concernant ce jugement (un parisien, un strasbourgeois) alors qu'elle nous rabâche depuis le début qu'ils sont dans la légalité. De plus, comment la direction peut expliquer aux salariés que l'on doit réduire les coûts et que l'on ne peut avoir de participation aux bénéfices alors qu'elle dépense de l'argent pour défendre un PSE soi-disant légal?

Dernière information : la CGT, ainsi que TOUT les autres syndicats ont signés l'accord sur le déblocage exceptionnel de la participation suite à la loi du 28 juin 2013.

Nous allions oubliés un point important : aller sur « YOU TUBE » rubrique anniversaire LIDL magasin et vous comprendrez jusqu'où ils sont capable d'aller

A la prochaine.....

 

mise à jour du 15 décembre 2018