La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Lyon

Rentrée.

Finies les vacances, c’est la rentrée, nous espérons que vous avez pu décompresser un peu. La question est de savoir à quelle sauce allons nous être mangé en cette rentrée, quelles nouvelles directives et procédures va-t-on nous imposer.

Déjà la période de vacances s’est révélée comme chaque année délicate avec un manque flagrant de personnel en magasin.

Les évaluations pour le poste d’adjoint manager se poursuivent, nous restons très attentifs notamment en terme de chaise musicale que cela peut entrainer.

Sur notre DR de Lyon nous rappelons que nous sommes DR test concernant le badgeage des pauses, donc nous vous reprécisons qu’en fin de poste si la pause a été prise correctement vous valider ok, si ce n’est pas le cas ne tapez pas ok et tapez sur la touche jaune et modifier avec les flèches pour mettre le temps réel de pause que vous avez vraiment pris et après seulement vous pouvez valider et taper sur ok (la fiche mise sur la badgeuse n’étant pas très explicite sur la manière d’opérer). D’ailleurs on s’aperçoit en règle générale que le badgeage des pauses n’a pas été vraiment expliqué correctement de partout. Serait ce volontaire….

Nous précisons également que pour le poste de responsable fraicheur qui sera validé après des tests, est au volontariat pour les caissières ELS et non pas une nomination décidé par un RVS. Donc vous pouvez refuser ce poste de soi disant responsable, il n’y a aucune compensation financière mais juste des risques de se faire sanctionner en cas de soucis liés à  un problème de fraicheur. D’ailleurs on s’aperçoit que l’on nomme des responsables pour tout (pain, non food, fraicheur..) sans donner les moyens au personnel pour s’acquitter de leur tache correctement, mais nos responsables  sauront à qui s’adresser s’il y a un souci, donc avantage certain pour trouver un bouc émissaire.

En entrepôt nous attendons l’arrivée de notre nouveau responsable prévue pour le mois d’octobre. Là ce fut aussi tendu en fin d’été, de plus toujours cette pression pour le rendement avec une productivité demandée inadaptée par rapport aux changements récents ( pick by voive, picking adapté pour les magasins). Plus cela va plus il est difficile de monter des palettes qui tiennent la route, nous rappelons que les préparateurs ne sont pas des robots. La CGT vous informe qu’elle ne cédera pas ni à la pression ni aux divers chantages faits aux préparateurs qui ne réalisent pas leurs quotas journaliers. Nous attendons de voir la tournure qui sera prise en cette rentrée mais sachez que vous pouvez compter sur vos élus CGT pour tout soucis rencontrés sur votre lieu de travail. N’hésitez pas, nous sommes là pour vous aider et vous défendre.

A suivre…..

mise à jour du 15 septembre 2018