La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

 

8,33 euros par mois

 

Lors de la dernière réunion de négociation sur les conditions de travail, la direction a confirmée son mépris de ses salariés en nous expliquant que les salariés LIDL, par l'intermédiaire des syndicats, se plaignaient tout le temps alors que tout va bien dans la société.

Le taux de turn over (différence entre les entrées et les sorties de salariés) est en baisse de 5 points, la direction a le culot de  sortir cet argument alors que les remplacements vacances par les CDD n'ont pas eu lieu  comme les autres années. Elle déclare qu'elle a embauchée 800 salariés sur 2013. Ces embauches ont été , en majeur partie, sur le site de RUNGIS, pas sur les magasins qui en ont cruellement besoin!!!

Le taux d'absentéisme a légèrement augmenté mais elle s'attendait à pire avec la prime de présence inclus dans le salaire.

La productivité n'a pas augmentée, pire elle a baissée. C'est certain qu'elle ne peut que baisser puisse que l'on inclut tout dans le calcul (les formations, les réunions, les délégations....)

ALORS DE QUOI SE PLAINT ON ?

TOUT VA BIEN MADAME LA MARQUISE!!!!!!!!!

Elle a donc fait ses propositions, conforme a elle même, la direction reste sur sa lancée : je suis le maitre et vous n'avez qu'a obéir (le retour du temps des seigneurs):

- pas de baisse de productivité mais prise en compte des heures de formations dans le calcul des prévisions. belle parole quand on sait que les prévisions sont tronquées par nos supérieurs pour être bien vu par le siège.

- renforcement de l'équipe manager magasin. A quoi cela va servir de "renforcer l'équipe magasin par un adjoint manager a 36h75 pour nous enlever une chef caisse a 31,5? beau renforcement, mais toujours pas de bras !!!

-le pointage de toutes les heures par le badgeage : mise en place encore d'un audit (race en voie d'extension), elle se lave encore les mains de la dissimulation d'heures, il sera tellement facile de taper sur le petit salarié alors que c'est elle qui crée ce système pour l'autel de la sacro-sainte  productivité.

-une prime de 100 euros pour compenser les efforts réalisés par les salariés : elle a estimée avec l'accord du syndicat majoritaire que votre souffrance vaut 8EUROS 33 par mois et circuler il n'y a rien a voir!!!

Souffrez, tomber malade, tenter de vous suicider, laissez votre vie familiale, pour 8,33 euros.

la direction et son acolyte  ont une piètre estime du travail et de la souffrance des salariés, même pas le prix pour une heure de travail par mois!!!!!

Ce qui nous étonne dans cette prime, c'est la facilité a laquelle la direction a accéder à la demande de ce syndicat, il ne faut pas chercher loin pour comprendre qu'il ne pense qu'a accompagner la direction dans cette casse sociale et continuer a parler, a mentir, juste a des fins syndicaux et électoraux..

La direction croit parce qu'elle a donner a ce syndicat que le feu va s'éteindre, au contraire, il est de notoriété public que ce syndicat est incapable de défendre vos intérêts par des actions mais en signant des accords allant contre l'intérêt général des salariés (accord NAO 2013).

Il est temps pour tous de dire trop c'est trop, il est temps de défendre nos droits sinon ou s'arrêteront ils ?

TOUT VOS DS CGT SE TIENNENT A VOTRE DISPOSITION POUR LANCER DES ACTIONS POUR LA DEFENSE DE VOS DROITS (leurs coordonnés sont sur le site cgtlidl.fr rubrique contact)

 

A la prochaine.....

 

mise à jour du 15 juin 2018