La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Guingamp

 

Lettre ouverte !

 

le 26-mai-2014

Droit d'alerte

A

Mr Lamand directeur régionale
Z,I de runanvizit
22970 Ploumagoar

 

La souffrance au travail chez LIDL!!

 

Monsieur,

Le concept LIDL 2 est en place depuis octobre 2012. Il s’agit pour la direction de sortir du hard discount, pour aller vers le soft discount pour satisfaire les clients. Soit. Mais à quel prix pour les salariés et leurs conditions de travail ?

Sur la direction régionale de Guingamp, comme dans toutes les directions régionales les salariés se plaignent de la dégradation rapide de leurs conditions de travail, en magasins comme en entrepôts, et les services administratifs ne sont pas épargnés.

La direction est dans un déni total face à cette situation alors que les conditions de travail continuent de se dégrader de jour en jour avec une augmentation de la productivité, un management qui rabaisse psychologiquement chaque salarié pour faire de lui une main d’œuvre malléable, et une course aux résultats coûte que coûte.

Cette pression constante pour atteindre des objectifs improbables se traduit par des arrêts de travail, une mauvaise ambiance de travail, la peur d'être licencié, la sensation de venir au travail la boule au ventre, la montée de l'insécurité, de la fatigue morale et physique, et la crainte de se retrouver « inapte » dans une société qui ne fait pas d’effort pour reclasser ses salariés dans de bonnes conditions. Le mal être au travail gagne du terrain. Les salariés ont perdu en responsabilité et font face à un manque de respect pour leur travail comme pour leurs demandes d’amélioration de leurs conditions de travail.

Produire.... Il faut produire toujours plus avec toujours moins de moyens. Voila toute la philosophie de LIDL. La productivité grimpe en flèche à contrario du moral et de la santé des salariés qui produisent toutes ces richesses. Celles-ci bénéficient aux mêmes personnes, celles qui dirigent et malheureusement au détriment de ceux qui travaillent pour la produire.

Lidl trouve les fonds nécessaires pour faire de la publicité télévisée, mais pas pour recruter et accueillir ces nouveaux clients, ni même pour récompenser un tant soit peu les salariés qui triment tous les jours pour sa prospérité.

Lors de la dernière réunion du CE le 20 mai 2014, la direction nous a annoncé, selon leur définition un test sur 76 magasins en France pour  une ouverture le dimanche matin, les connaissant l'ouverture des dimanches sera normalisée à partir de décembre 2014, on suppose que les salariés ne font encore pas assez,

Pour la CGT, le dimanche doit rester le repos commun à tous et la CGT soutient que cette forme de travail doit rester de l’exception, tout en rappelant que c'est bien le pouvoir d'achat qui reste l'élément central,

Plus de participation aux bénéfices ! Une augmentation ridicule des salaires et tellement loin de la réalité et des efforts accomplis pour satisfaire aux exigences de la direction.

Avec l'arrivée du pain, on nous avait promis des heures en plus qui se sont vite perdues dans le flot de nouveaux clients attirés par cette nouveauté, le bas prix. On nous avait dit aussi que l'année 2013 serait une année charnière et difficile, mais que 2014 serait justement faite pour bien asseoir toutes ces nouveautés et consacrer plus de temps aux conditions de travail ....

Vaste fumisterie encore ! On atteint des sommets, la productivité demandée en magasin est encore plus élevée que sans le pain, elle se ressent partout jusque dans les services administratifs.... elle entraîne des tensions dans les équipes, sape le moral de tous, et conduit à l'épuisement physique et mental des salariés.

Mais aux dires de la direction régionale, ce n'est pas la productivité la coupable, c'est l'organisation du magasin et l’attitude des salariés qui empêche que tout se passe bien !! Arrêtons de nous faire embobiner par une direction sournoise et complètement hypocrite et battons-nous pour des conditions de travail dignes de ce nom et une revalorisation des salaires à la hauteur des efforts consentis !! 

Le 24 avril 2014, les préparateurs de commande se sont massivement mobilisés afin de défendre leurs droits et leurs conditions de travail. Ils ont demandé à rencontrer la direction : Celle-ci a refusé !

Le 06 mai 2014, le trophée de la coupe de France de football est en visite dans l’entrepôt ; à notre grande surprise, le directeur Régional a daigné descendre de son bureau, il a trouvé le temps de venir sur l'entrepôt voir le trophée, devant ces mêmes salariés à qui 10 jours auparavant, il refusait une discussion pour améliorer leurs conditions de travail et préserver leur santé. A chacun ses priorités.

Cela prouve une fois de plus le manque de considération que porte la direction envers ses salariés qui travaillent dans des conditions pénibles et mettent en cause leur santé.

Nous devons faire respecter nos droits, nous rappelons que ce sont les salariés qui créent la richesse par leur travail de tous les jours,

Nous devons tous rester mobilisés, ensemble contre le « dictat » de notre direction qui n'a que faire de notre santé et qui ne voit que par le chiffre d'affaire,

Nous demandons de la direction régionale de Guingamp une analyse sur les risques psychosociaux en magasins et en entrepôts afin de mettre en lumière tous les dysfonctionnements et dans le but d'améliorer les conditions de travail de tous,

Copie :  à Mr Fuchs gérant nationale
              à Mr Marold président du comité d'entreprise
              à Mr Chantrenne délégué syndical central
              à Mme Darchy inspectrice du travail
              à Mme Bozec carsat
              au Médecin du travail de Guingamp

 

Le syndicat CGT
Jocelyn Thémista

 

mise à jour du 15 octobre 2018