La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

 

Les mensonges et les pressions continuent

 

Mme et Mrs les chefs de magasin, responsable de magasin, vous avez tous effectués (ées) vos entretiens objectifs annuels dans vos régions respectives.

La direction vous a donnée des objectifs a atteindre en 2014 : productivité, démarque inconnue, pertes, frais de personnel, réduction des coûts d'exploitation....

Ces objectifs étant maintenant terminés, la direction, après nous avoir mis une certaine pression, continue son travail de sape, en effet, elle nous dit que nous sommes responsable de nos chiffres, mais elle  « oublie » qu'elle travaille contre nous.

Pour preuve, les productivités sont déjà en train de bouger à la hausse (un mois après!!!). La méthode utilisée est aussi vieille que LIDL, on prévoit des progressions ou des régressions de CA bien en dessous de la réalité.

La démarque inconnue est objectivée à 0,50 % pour tout les magasins sans tenir compte des caractéristiques de chacun (clientèle, panier, quartier...).

Elle nous dit que nous sommes responsable des pertes, seulement, elle a « oubliée » de nous dire que les changements de prix non food sont comptabilisés dans nos pertes, que les dispo controling mis en place (pour vider les entrepôts) sont pour nous si il y a des pertes , les répartitions effectuées par le service achat sont pour nous (foie gras, magret.....). les pertes one shot aussi....

Les frais de personnel, comment peut on être responsable de frais de personnel à moins de nous mettre une balle dans les genoux en ne remplaçant pas toutes les heures nécessaires au risque de convocation lors de passage d'audit ou de supérieur hiérarchique.

Comment peut on réduire des coûts alors que nous travaillons déjà avec pas grand chose à moins que d'amener notre matériel de la maison et de demander aux entreprises intervenantes de facturées au nom du chef de magasin les travaux effectués.

Nous allons arrêter là l'énumération des aberrations demandée par la direction, par contre nous allons donner notre sentiment sur ces méthodes.

Le sentiment de la CGT sur des soi-disants objectifs est mettre encore plus de pression sur notre tête, nous poser encore plus de question sur nos capacités a gérer ou a manager des équipes...

Ces méthodes peuvent être apparentées a du harcèlement moral et physique puisse qu'elle nous plonge dans un labyrinthe psychique que nous avons du mal a sortir sauf par le départ de la société de n'importe quelle manière (un nombre impressionnant de CM ou de RM nous contactent pour savoir comment faire pour quitter la société honorablement).

 

Ils sont arrivés. Ils, ce sont les Q7 quattro, les Q5 quattro, les A6 quattro, les A4 quattro, Heureusement, la société va très mal, il faut faire des efforts, il faut se serrer la ceinture pour retrouver l'équilibre des comptes, il faut faire plus de résultat, il faut travailler plus pour gagner moins et subir plus.

La direction est quand même gonflée de nous sortir cela alors que ces messieurs se pavanent dans leurs belles voitures avec des montants d'avantages en nature défiant toute concurrence.

Elle a eu le culot de répondre en comité d'entreprise que ces voitures étaient pour la sécurité, alors qu'en pensez vous ?

Vous avez le droit de trimer, d’être agresser, tabasser, insulter mais eux NON,

A quand un vigile dans tout les magasins pour notre sécurité ?

 

La CGT vous rappelle que vous n’êtes nullement obligés de vous rendre aux alarmes magasin (intrusion et froid) et que vous n’êtes aucunement obligés d'accepter que la direction s'octroie le droit de donner votre numéro de téléphone privé à des fins professionnelles.

La CGT a nommée un représentant syndical au CHSCT du siège, la direction conteste devant les tribunaux cette nomination, aurait elle peur de quelque chose ?

Nous vous parlerons très prochainement du système pick by voice mis en place dans les entrepôts

 

À la prochaine...

 

mise à jour du 30 décembre 2017