La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

 

Assignation contre le Pick by Voice

 

La CGT LIDL FRANCE a assigné la société LIDL au tribunal de grande instance de STRASBOURG concernant l'utilisation du système de préparation à commande vocale dit «pick by voice».

En effet, deux expertises sur ce système ont été réalisées sur les directions régionales de GUINGAMP (15) et SAUTRON (7). Celles-ci ont révélé sans aucune ambigüité que l'utilisation de ce système est dangereuse pour la santé des salariés (système auditif, stress, fatigue continue, isolement et enfermement des salariés, risques élevés d’accident de travail et de circulation, etc.....).

La CGT LIDL FRANCE a adressé une alerte le 26 juin 2013 à la société LIDL, mais malheureusement celle-ci est restée sans réponse à ce jour.

Après plusieurs discussions sur ce système tant en comité d'entreprise qu'en négociation annuelle obligatoire, la direction n'a pas jugé bon d'intervenir ou de voir les dangers soulignés dans les rapports d’expertise.

La direction a comme seule réponse que les concurrents l'utilisent.

Elle ne peut pas faire marche arrière car ce système a été créé pour augmenter la productivité (leitmotiv de LIDL) et l’arrêter serait contraire à LIDL pole position. Pourtant, même si la CGT ne souhaite pas rentrer dans une polémique stérile, il est souligné clairement dans ces rapports d’expertise que le système n’apporte aucun gain de productivité par comparaison de la productivité entre les entrepôts déjà équipés et ceux qui ne le sont pas encore.

La CGT a expliqué à la direction que ce système est nocif et que la direction a le devoir et l'obligation de précaution concernant la santé des salariés. L’employeur a une obligation particulière en matière de santé et de sécurité vis-à-vis de ses salariés.

Nous avons expliqué que lorsque l'amiante était utilisée dans la construction, l'automobile..., le devoir de précaution n'avait pas été utilisé et que maintenant, l'on en voit les résultats dramatiques (procès, décès, cancer...).

Vous pouvez par l'intermédiaire des adresses mails des délégués CGT nous témoigner les problèmes que vous rencontrez chaque jour avec ce système tant dans votre vie professionnelle que personnelle.

Changeons de sujet, LIDL 2 montre actuellement sa politique réelle :

  • - utilisation massive par LIDL de la clause de mobilité pour licencier des salariés<
  • - utilisation massive de l'absence injustifiée pour licencier
  • - utilisation massive de l'intimidation pour licencier ou faire démissionner<
  • - utilisation massive des résultats pour licencier<
  • - utilisation massive de tous les moyens nécessaires de pressions pour dégoûter et faire partir le personnel<
  • - dégradations des conditions de travail pour accentuer les départs<
  • - ETC....

La CGT, comme vous le savez, tient énormément au dialogue constructif dans l’intérêt général. Elle mène une réflexion sur les moyens les plus appropriés, qu’ils soient judiciaires, politiques ou médiatiques pour arrêter cette casse systématique du salarié.

Ces méthodes de management peuvent être apparentées à une forme de harcèlement et va à l'encontre du code du travail et de toutes les règles de bon sens imposant à la direction une responsabilité sur la santé physique et morale de ses salariés.

L’attitude de la direction oblige la CGT à utiliser les seuls moyens à sa disposition pour faire respecter les règles de droit, s’en remettre aux juges.

N'oubliez pas que le seul syndicat qui se bat pour défendre réellement les intérêts des salariés, c'est la CGT.

Nous sommes les seuls à avoir assigné LIDL sur le plan de sauvegarde de l'emploi du siège, sur pick by voice.....

Que font réellement les autres pour vous ?

À la prochaine.......

 

mise à jour du 15 juin 2018