La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

 

Dernière réunion sur l’intéressement

 

Le 06 mai, la dernière réunion sur la prime d'intéressement a eu lieu.
Elle a déjà commencée par une réunion demandée par la direction avec les seuls délégué(e)s syndicaux centraux.
La direction a commencée a exposer sa « nouvelle façon » de vouloir négocier et a abordée d'emblée comment l'on pouvait remotiver les salariés et lorsque les syndicats ont commencer a vouloir expliquer les mauvaises conditions de travail actuelles, la direction a mis tout de suite une fin de non recevoir en accusant les syndicats de toujours critiqués mais de ne pas donner de solutions !!!
Lors de la réunion de négociation avec toutes les organisations syndicales, la direction a commencée par donner une première proposition ou la productivité et le chiffre d'affaire refaisaient leurs apparitions dans les critères (comme par hasard!!!) et une seconde qui reprenait ce qui avait déjà été négocier à savoir l'EBE (excédent brut d'exploitation) et la démarque inconnue et les pertes.

Comble du manque de respect des salariés et de leurs représentants, la première proposition avec la prod et le ca, la direction «  mettait sur la table » un budget de 20 millions d'euros au maximum alors que la seconde n'avait que 18 millions d'euros : but rechercher faire pencher la balance vers la productivité et casser encore les conditions de travail !!!
Il faut bien comprendre que ces sommes ne seront attribuées qu'avec des résultats maximum quasi inatteignables, autant dire que la direction a fait encore des propositions aux rabais et ainsi encore enfoncer le clou sur les mauvaises conditions de travail : quel mépris !!!

La CGT a refusée catégoriquement le critère de la productivité afin de défendre encore et encore les conditions de travail, comme nous l'avions clamé haut et fort lors des précédentes réunions.
L'après midi, la direction est revenue avec des propositions quasi inchangées, à part avoir bouger quelques chiffres à l'intérieur des critères mais en ne touchant pas aux sommes de chaque proposition (prod : 20 M ; EBE: 18 M)
La direction a demandée à chaque syndicat sa positions sur les propositions faites.

La CGT a réitérée, encore un fois, son opposition totale à la productivité et a demandée que la proposition avec l'EBE et la démarque et les pertes soit retenue et revue à la hausse en terme de budget ainsi que rabaisser les paliers d'obtention de la prime afin que les salariés perçoivent des sommes décentes et en conséquence des efforts fournis.

Si la direction retient la proposition EBE + démarque inconnue et pertes

Voici la simulation des sommes que les salariés percevront au minimum

CELS (28h) 140 euros/an
CC (31,5H) 155 euros/an
CHEF MAG(42h) ADJOINT (42h) CADRE : 208 euros/an
PREPARATEURS (36,75h) : 180 euros/an
AGENT MAITRISE, EMPLOYE (36,75h) : 180 euros/an

La CGT vous demande vos impressions sur ces propositions en utilisant les adresses mail, numéro de téléphone, de vos délégués CGT.

 

Petites infos :

La direction veut licencier ou sanctionner pour asseoir son autorité tellement vite qu'elle ne respecte pas la législation en vigueur en terme de convocation à sanction.
N'allez jamais seul à un entretien à sanction !!!
Un entretien à sanction doit être fait de manière officielle par lettre recommandée avec A/R et lettre simple, ne signez jamais de courrier quel qu’il soit contre décharge, faites le envoyer en A/R
Un entretien dans un bureau sans convocation officielle n'est pas une convocation à sanction mais un entretien de travail non punissable

 

à la prochaine.......

 

mise à jour du 15 septembre 2018