La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Meaux

 

Travail dissimulé (suite et fin).

 

Bonjour à tous.
Comme convenu dans le précédent édito, je vais vous démontrer ce que vous faite gagner à l'entreprise en pointant et en continuant le travail, sans compter le risque potentiellement élevé que vous prenez en restant après avoir débadgé ( car là on parle de probabilité dans le risque ).
Vous avez un accident, un braquage,etc.., comme vous n'êtes pas censé être là, il ne sera plus question d'accident de travail mais d'arrêt maladie.
Il est vrai que cela n'est pas grand chose juste la moitié de votre salaire!!!!!
Commençons par les heures que vous perdez ou que vous donnez gratuitement à la société.
Tenons compte par exemple d'un planning mal fait, sur une petite structure(1/2/2), avec un(e) c.els qui finit à 14h00 et l'autre qui commence à la même heure avec un(e)seul(e) chef caisse.
La personne finissant à 14h00 est censée avoir fait son caisson avoir pointée et être en train de partir alors que l'autre est censée arriver et pointer à 14h00.
Ce qui se fait alors au magasin ce passe ainsi:
-le travailleur entrant arrive à 15h50, s'habille, pointe à 14h00, va au coffre prendre sa caisse(5mn)
rejoins son poste et remplace la caissière sortante( il est déjà 14h07).
-entre temps la caissière quittant son poste  a demandé à son collègue de pointer à sa place avant qu'il prenne sa caisse pour ne pas se faire sanctionner(car à partir de  14h01 les anomalies et les  avertissements pleuvent!!!)
-la caissière sortante quitte sa caisse à 14h 07 et va faire sa clôture jusqu' aux alentours de 14h15 si il n'y a pas de problème.
En pointant normalement, cela rajouterait à peu près 15mn de travail payé en plus car la les travailleurs et les travailleuses ne sont pas responsable des plannings mal faits.
Ce qui se fait également est tout aussi grave car la cc clôture le caissier sortant pour qu'il parte à l'heure et là il n'y à plus personne en magasin.
La cc fait de même pour la caissière rentrante et pendant qu'elles sont dans le coffre il n'y a toujours personne dans la surface de vente.
Je tiens à vous dire que si les plannings sont mal faits et qu'ils sont de plus validés par des rvs peu scrupuleux vous n'êtes en tant qu'employé, aucunement responsable si vous pointez après l'horaire prévu.
Ramenons tout ces pointages dus au surmenage, à la crainte de l'avertissement, à la surchage de travail, etc.. à une valeur monétaire et vous allez voir ce que vous offrez à nos chers cadres(voiture, essence, frais divers...), ainsi que vos primes de participations que nous ne voyons jamais.
Beaucoup trop de travailleurs pointent et continuent leur labeur car ils n'ont pas le temps de tout faire.
Vous êtes trop nombreux à tomber dans le système où vous ne coûtez rien à l'entreprise.
La direction régional est au courant de ces pratiques et elle s'en lave les mains car c'est tout «bénef» pour elle, et on nous submerge encore plus de travail.
En prenant une moyenne journalière de 30 mn par magasin(1600 mags) et je sais que je suis bien en dessous de la réalité, cela nous ferais 0,5*1600 = 800 * 11 euros en moyenne = 8800 euros par jour de travail, 193 600 par mois et 2 323 200 par an!!!!!!
Voilà messieurs, mesdames les travailleurs(euses) ce que vous faites gagner à nos chers dirigeants.
Vous en voyez la couleur NON!
Vous en avez des félicitations NON!
Vous en avez des remerciements NON!
Alors qu'en vous en aurez marre d'être considéré comme des vaches à lait,
quand vous en aurez marre que vos rvs et la direction vous prennent pour des moins que rien(à part une minorité d'entre eux) et parle de vous comme des bouts de viande, vous vous soulèverez certainement pour faire valoir vos droits.
REAGISSEZ et rejoignez nous à la CGT.
La CGT est le seul syndicat qui travail avec vous, pour vous et à vos côtés, mais ça vous le savez bien et vous le constatez au quotidien.
La CGT ne parle pas elle agit.
Je vous souhaite à tous, travailleurs, travailleuses, un bon mois de mai, et je vous offre le muguet par la voie du cœur en espérant qu'il vous porte bonheur chez vous et dans votre vie professionnelle.
Ne lâchez rien et défendez vos droits.
Votre délégué syndical et chsct pour la CGT.
Jean-Michel Ledean.

 

mise à jour du 30 octobre 2018