La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Bordeaux

 

Un mois de juin compliqué.

 

Le climat social est actuellement tendu sur l’entrepôt suite à l’annonce de la direction de modifier les horaires collectifs de travail.

Nous étions en grève sur la direction de Cadaujac du mercredi 4 juin au vendredi 6 juin 13 h à l’appel de tous les syndicats, ce qui est notre force à bordeaux, malgré nos diversités on se serre les coudes.

Le conflit portait sur les changements d’horaires en entrepôt et sur les ouvertures test du dimanche sur 12 magasins . Le mouvement a été très suivi par l’ensemble des salariés.

Concernant l’entrepôt les nouveaux horaires qui devaient être mis en place mi juin ne sont toujours pas effectifs pour des raisons de procédures que la direction n’a pas respecté comme la non consultation du CE. Donc pour le moment rien n’a changé, et suite à la grève nous avons obtenus quelques avancées sur les horaires c’est un début et sommes toujours en négociation pour 1 samedi sur 2 (la direction veut en imposer 2 sur 3) pour l’ensemble des préparateurs ça nous laisse du temps pour reprendre des forces et se préparer pour une future mobilisation si besoin est. Nous vous donnerons tous les détails des horaires quand tout sera définitif.

Pour les ouvertures du dimanche nous avons obtenu que la mise en place soit bien encadrée et repose bien sur la base du volontariat voila ce qui a été mis en place sur la direction régionale en accord avec les partenaires sociaux.

  • La direction propose à deux représentants du personnels d’assister les membres de l’encadrement dans les réunions avec le personnel afin de s’assurer qu’aucune pression ne soit mise pour que des volontaires se désignent.
  • Mise en place de PEM (prime emplois multiples), pour les caissières ELS qui seraient amenées à remplacer l’absence imprévue de l’encadrant le dimanche matin.
  • Lors de la signature de l’avenant au contrat du travail du dimanche, préciser qu’en cas de renonciation celle –ci soit envoyée au responsable administratif qui accusera réception au salarié en retour.
  • Contrôle PZE : éditer le lundi un état des heures travaillées sur les magasins ouverts le dimanche et s’assurer que seul le personnel volontaire ( dont nous aurons la liste en DR) a travaillé.
  • Productivité : fixer un objectif de productivité du lundi au samedi indépendante de la productivité du dimanche, durant les trois premiers mois d’ouverture du dimanche.
  • Jours de repos du personnel qui travaille le dimanche : ne pas leur attribuer des jours de libre fixe (exemple le mercredi) pour préserver l’équité entre les salariés.
  • Lors des réunions magasins à venir indiquer aux salariés qui ne souhaitent pas travailler le dimanche, que s’ils font l’objet de pressions, ils doivent contacter la RRH, le RA ou les partenaires sociaux.
  • Liste des salariés travaillant le dimanche à transmettre à chaque réunion DP listing des salariés volontaires remise à jour et affichée à coté des plannings magasin.
  • Organiser un suivi des ces magasins test après 3 mois (une visite par magasin) avec les partenaires sociaux par une visite de ces magasins avec la direction (DR,RVR).objectif : assurer que les personnels travaillant le dimanche soient bien volontaires et que l’équité ds les plannings soit bien respectée.

Nous serons très attentifs et surtout n’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou pour tout chantage ou pression pour venir travailler ce jour qui doit rester une journée à passer en famille ou avec des amis.

Tous les numéros de téléphone de vos élus CGT sont disponibles sur le site.

 

mise à jour du 15 juin 2018