La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Meaux

 

Retour des convocations à « gogo ».

 

bonjour à tous.

Comme vous devez vous en rendre compte, les convocations à sanction redémarrent.
Après une courte pause, la direction repart de plus belle, et elle essaie de faire craquer les anciens afin de les remplacer par des petits jeunes qui coûtent moins chers.
Quand je vois des travailleuses avec plus de dix ans d'ancienneté à qui l'on met trois jours de mise à pied dès la première convocation, alors qu'elles n'ont même pas eu une lettre de rappel durant toutes ces années, on sait à quoi s'attendre.
Le pire s'est que ses nouveaux entrants ne tiennent pas le choc, il y a un turn over incroyable,  et une demande de rétrogradation importante.
Le délit de sale gueule existe toujours.
Vous avez un nouveau rvs qui sort de l'école et il va cous apprendre à faire votre « boulot », il ne sait pas dire « bravo bon travail », non il ne sait que critiquer, vous rabaisser, vous dire « à quoi vous servez?» et autres pamphlets disgracieux et déplacés.
Tout cela est bien réel et j'y suis confronté tous les jours.
Des gens m'appellent pour me dire qu'ils n'en peuvent plus, qu'ils sont au bout du rouleau, qu'ils sont prêts à faire des bêtises car ils craquent complètement sous les assaults de leurs supérieurs hiérarchiques.
Quand toute cette mascarade cessera t'elle, lorsqu'une personne passera à l'acte?
J'espère que non mais la direction ne pourra pas dire que je ne l'ai pas prévenue, si des incidents graves se produisent , nos chers dirigeants en seront personnellement responsables, moralement et juridiquement.
Pour finir, n'allez jamais à une convocation  sans vous faire représenter.
Par contre si vous voulez que ce soit bien fait, faites appel à la CGT.
Je le répète nous sômmes encore les seuls comme vous sur le terrain, à connaître vos prôblèmes, votre fatigue morale et physique.
J'étais là pour vous,je suis là pour vous et je serai là pour vous, maintenant vous le savez moi je ne viens par vers vous juste avant les élections.
Je suis votre délégué syndical.
Je vous souhaite à tous de tenir bon, de ne pas craquer car s'est ce qu'ils veulent et de ne pas hésiter à m'appeler même si ça vous paraît anodin vous ne me dérangerez pas.
A vos côtés et pour vos intérêts,
jean-michel ledean.

 

mise à jour du 15 octobre 2018