La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Lyon

 

Braquages.

 

Eh oui ça y est finie les vacances pour une bonne majorité du personnel Lidl, c’est la rentrée, hélas, les bonnes choses ont une fin.

A quelle sauce allons-nous être mangés, c’est la question que l’on se pose. Sachez que vos délégués CGT restent attentifs à l’évolution de pole position et si notre gérance ne lâche pas un peu de lest c’est leur rentrée à eux qui va se compliquer.

Depuis le début de l’année nous avons hélas subi pas mal de braquages sur notre Direction régionale, dont deux d’affilés la semaine dernière.

Nous rappelons en priorité déjà que lors d’un braquage il faut obtempérer, ne pas jouer au héros et donner la caisse. De plus nous conseillons au personnel victime de faire un arrêt en accident de travail, pour se reprendre un peu. Pas forcément un long arrêt car plus l’on s’arrête plus on a du mal à reprendre après un braquage. Mais il est important de faire un break, car un braquage reste une expérience traumatisante pour la victime.

De plus nous conseillons vivement de suivre le soutien psychologique mis en place par la Direction, cela permet de parler et d’essayer d’évacuer ce traumatisme.

En attendant nous souhaitons que Lidl mette en place de vraies solutions pour éviter cela. Car depuis le début de l’année on a eu Grigny, La Duchère, St Chamond, Parmentier, Ambérieu et La Grive si je n’en n’oublie pas. Pour nous c’est beaucoup trop, les salariés travaillent déjà avec des conditions de travail difficiles et si en plus ils subissent ce traumatisme, là ca devient intenable.

Il faut que l’image de notre enseigne évolue, les caméras c’est bien mais il faut plus de sécurité dans nos magasins, ne plus donner l’image que Lidl est une cible facile pour les malfaiteurs de tout poil.

Lidl est responsable de ses salariés, de leurs conditions de travail et de leur sécurité, a eux de jouer pour que cette série noire s’arrête.

A suivre...

 

mise à jour du 15 juillet 2018