La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Draguignan

 

Stop aux abus.

 

Ce mois comme tous les autres, la CGT pousse un coup de gueule contre les abus de notre direction. Des abus qui sont connus de tous, des ELS au Directeur Régional, en passant par les chefs des ventes, RVS, RM, AM et CC.

Ces abus vont des heures supplémentaires ou complémentaires selon les cas, faites sans le véritable accord des salariés qui restent pour des raisons différentes mais plus ou moins contraints et forcés :

- Par peur de son supérieur et donc crainte d'avoir de mauvais plannings.

- Pour aider des collègues sans se rendre compte que si toutes les personnes présentes refusaient de faire des heures on pourrait embaucher une personne de plus, même un étudiant à 14 heures.

- Pour avoir un CDI hypothétique que l'on aura quand même, si on fait son travail correctement.

Ou pour tout autre motif que je n'aurait pas cité mais qui n'est par meilleur que les autres.

Lors de la réunion où nous avons appris, puisque la question du d'accord ou pas d'accord n'était même pas envisageable, que nos magasins ouvriraient le dimanche, l'été dans un premier temps et finalement tous les dimanches puisque nous découvrons ces petits cadeaux au fur et à mesure des saisons, il était question d'embaucher du personnel voire des étudiants qui ne travailleraient que les week-ends.

Conclusion, 4 mois plus tard, aucune embauche supplémentaire, un surcroît de travail qui fait péter les plombs à bon nombre d'entre nous, un chiffres d'affaire et des productivités de malades et tout le monde grogne mais avance tête la première et attend la moindre miette de récompense qu'il n'obtiendra même pas.

Le nombre de magasins dont le lissage d'heures fait encore légion malgré tout ce qui a put être dit par la direction et encore plus fort par les délégués du personnel. Notre DR a même prononcé ces mots lors d'une réunion des DP : « tout employé couvrant un lissage d'heures, du plus grand au plus petit sera licencié sur le champs . C'est illégal donc non avenu. »

Vous même êtes témoins ou victimes d'abus permanents de vos supérieurs et vous n'avez pas toujours le reflex de nous contacter tellement ces situations sont rentrées dans les mœurs.

Tout le monde nous parle actuellement du bon d'achat de 100 € qu'ils voudraient bien avoir cette année comme l'année dernière, des primes intéressements dont on ne connaît même pas le montant, mais personne ne se soucis plus comme si c'était de l'histoire ancienne des PRIMES DE PARTICIPATION qui elles au moins représentaient un VRAI pouvoir d'achat supplémentaire.

On nous dit que tout est réinvesti dans les boulangeries, les nouveaux magasins et les travaux de rénovations, mais quand on voit le GASPILLAGE, des travaux recommencés maintes fois car on s'aperçoit que ce qui a été fait ne correspondait pas aux besoins ou a été mal pensé (dire qu'on paye des ingénieurs pour nous faire des trucs pareils).

Mais la vraie richesse d'une entreprise, la notre comme beaucoup d'autres, c'est les employés et les quand je dis les employés, je pense aux fourmis travailleuses, pas à la reine, ni aux guerrières. Car chez LIDL comme dans une fourmilière, ce sont les petites mains qui nourrissent toute l'équipe. Je ne suis pas en train de dire que le système n'a pas besoin des dirigeants, mais il faut surtout comprendre que sans ELS, CC et préparateurs, RIEN NE VA PLUS.

Nous sommes les moteurs de l'entreprise, une force dont nos dirigeants mesures l'ampleur mais nous pas, nous avons la sensation d'être tout petits, mais ENSEMBLE, nous sommes UNE PUISSANCE pouvant balayer tous les obstacles.

Pour vous sentir moins seul et rejoindre une véritable équipe ou vous vous sentirez plus forts, rejoignez nous, venez grossir les rangs de la CGT LIDL, contactez nous, nous viendrons vous voir.

 

mise à jour du 30 décembre 2017