La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Meaux

 

Harcèlement moral ( petite étude personnelle ).

 

Qu'est-ce que le harcèlement moral?

Un salarié est victime de harcèlement moral lorsqu'il subit des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel ( article L1152-1 du code du travail ).

Pour être qualifié de harcèlement moral, les agissements doivent donc avoir pour effet ou pour objet une dégradation des conditions de travail, et doivent normalement être répétés.
Néanmoins un acte isolé, s'il vise le genre, l'orientation sexuelle, l'origine réelle ou supposée, ou les convictions religieuses, politiques ou syndicales du salarié, peut être qualifié de harcèlement discriminatoire ( droit européen ).

Ces agissements peuvent prendre des formes variées, pouvant se cumuler:
- brimades, humiliations, insultes, menaces;
- critiques systématiques;
- privation de travail ou surcroît abusif de travail;
- "mis au placard";
- absence de consigne ou consignes contradictoires;
- attribution de tâches sans rapport avec ses fonctions ( contrat de travail et descriptif de poste );
- refus de toute communication.

Le harcèlement moral peut être exercé par l'employeur, un supérieur hiérarchique ou un collègue.

Le harcèlement moral ce différencie d'une situation de stress ressentie par le salarié et pouvant résulter de contraintes de travail ou de difficultés relationnelles.
Il ne doit pas être confondu avec l'exercice normal des pouvoirs de l'employeur : pouvoirs d'organisation du travail, de contrôle, ainsi que disciplinaire.

Comment réagir en cas de harcèlement?

Il est important dès les premiers agissements de constituer la chronologie des faits par le biais d'un journal des évènements et la conservation de données objectives ( écrits, notes de service, courriels, sms, etc... ).
Par ailleurs,il est important de ne pas rester dans l'isolement mais de communiquer et de se faire aider et accompagner tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise.
Si la situation s'aggrave, il conviendra également de recueillir des témoignages, certificats médicaux, attestations, correspondances sur lesquels les juges pourront s'appuyer.
Pour être valable, une attestation doit mentionner avec précision les noms et prénoms, la date et le lieu de naissance du témoin, et sa relation à la victime.
Elle doit se conclure par la mention obligatoire "J'ai conscience que la présente est destinée à être produite en justice et que je m'expose, en cas de faux témoignage aux sanctions prévues par la loi", et être accompagné d'une copie de la pièce identité du témoin.

Mes chers ( ères ) camarades il y a dans notre direction régionale beaucoup plus de harcèlement moral que l'on veut bien l'entendre.
Alors ne vous laissez pas faire et tenez-moi de suite au courant.
Montez votre dossier en y notant tous les jours les faits marquants.
Ne vous laisser pas pousser à bout, réagissez, battez vous, ne vous laissez pas maltraiter.

Trop de personnes "bien intentionnées" vous parlent mal, vous rabaissent, ne vous laissez pas faire!!!!!
S'il vous plaît, ne rentrez pas chez vous déprimé, en souffrance, en faisant payer tout cela à votre famille.
Arrêtez de venir sur votre lieu de travail avec la boule au ventre, sans avoir dormi et moralement fatigué.

Tenez moi au courant!
Pour tout problème, je me tiens à votre entière disposition.
Je vous souhaite bon courage dans ce métier qui nous use au quotidien et pour lequel nous n'avons aucun remerciement.

Jean-Michel Ledean,
votre délégué syndical pour la CGT.
La CGT, la seule sur le terrain POUR VOUS.

 

mise à jour du 30 décembre 2017