La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives

Direction régionale de Guingamp

 

Travail du dimanche c'est non !

 

Le ministre de l'économie, Emmanuel Macron vient de déposer son projet de loi relatif à l'extension des horaires d'ouvertures des commerces,

Ce projet qui sera débattu en conseil de ministres en décembre est dicté par les patrons du commerce,

Celui-ci contient des régressions sans précèdent,

   jugez-en-vous même :

-Le nombre annuel d'ouvertures dominicales autorisées par les mairies passerait de 5 à 12 dimanches,
-Des ouvertures dominicales seraient autorisées dans les centres commerciaux,,
-Les « zones touristiques de dimension internationale » seraient créées, elles viendraient s'ajouter aux zones touristiques actuelle,,
-Le travail de nuit, aujourd'hui interdit par la loi serait autorisé jusqu'à minuit dans ces zones touristiques et centres commerciaux et ce, au mépris de notre santé,,

Une nouvelle étape est franchie pour nous faire travailler 24h/24h et 7 jours sur 7 !

De plus aucune compensation n'est prévue pour les établissements de moins de 20 salariés,
Pour les autres le montant de la majoration sera renvoyé à des accords,

Qui peut croire qu'une fois généralisés le travail du dimanche et de nuit seraient mieux payés ?

Ce texte est une nouvelle attaque sur notre droit au repos du dimanche,

 

« SUCEURS DE SANG »

Combien de suicides liés au travail ne sont pas reconnus comme tels ?

Et dire que le MEDEF veut supprimer les CHSCT,,,
Risques psychosociaux !

Le 31 juillet, juste après un entretien au cours duquel l'employeur venait de lui signifier la fin de sa période d’essais, un salarié de chez LIDL à Rungis a quitté l'entreprise sans prendre ses affaires personnelles, avant de se jeter sous un RER,

Vous savez, c'est l'ordinaire, c'est comme ça que les « suceurs de sang » les « grandes majors » font leurs marges et leurs fortune,

Et Gattaz réclame le pouvoir de licencier « sans motif » !

C'est comme une période d’essai sur toute la vie, la pire atteinte à la dignité qu'on puisse faire aux salariés,

cgt,lidlbretagne@hotmail,fr

 

mise à jour du 15 septembre 2018