La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2015

Direction régionale de Draguignan

 

Bilan de l'été 2015

 

Notre Direction Régionale rencontre chaque année les mêmes difficultés de manque de personnel et d'absentéisme.

Cette année encore plus, avec tous les problèmes que nous avons déjà, nous avons récupéré sur l'entrepôt la préparation du frais, surgelé,  V/V et F/L des 34 magasins que la DR 08 ne peut plus assurer pour la bonne raison que leur entrepôt est vétuste et que le nouveau est en construction.

Nos responsables entrepôt cherchent en vain depuis quelques années déjà la « solution miracle » qui permettrait à notre équipe de tourner « normalement » sans la trouver. Notre entrepôt est plein à craquer de marchandises, les quais débordent de palettes n'ayant pu être acheminées sur les différents magasins faute place dans les camions, les allées sont tellement encombrées, qu'il est de plus en plus difficile d'y travailler en toute sécurité.

Le nombre d' accidents du travail et d'arrêts maladies explose sur notre Direction Régionale, à force de tirer sur la corde, elle casse, et bien c'est fait, elle a cassé, trop d'heures supplémentaires, des  changements de plannings incessants, aussi bien pour les préparateurs que pour les agents de quais ont eu raison de leurs forces.

Même les agents de maîtrise de la DR 24 sont à bout de force, ils font tellement d'heures que leurs nerfs sont soumis à rude épreuve, pour vous dire, la charge de travail et le manque de personnel est tel, que même les agents de maîtrise et les cadres entrepôt font de la préparation de commandes....

Une question demeure, POURQUOI ESSAYER DE  REGLER DES PROBLEMES QUE L'ON N'AURAIT JAMAIS EU SI L'ON ETAIT PREVOYANT ?

L'été dans le sud apporte son flot de touristes COMME CHAQUE ANNEE, la « semi » activité de l'entrepôt de la DR 08, était prévue DE LONGUE DATE, seule la canicule de cette année a été une surprise mais à part les boissons et les glaces peut être, cela n'a rien changé à notre activité.

Alors pourquoi attendons nous toujours le dernier moment pour être réactif, pourquoi les soucis des années précédentes ne nous servent pas de leçon, pourquoi dans un pays où il y a tant de chômage n'embauchons nous pas ou si peu, pourquoi préférons nous épuiser notre personnel, plutôt que de le ménager, le soulager et lui apporter l'aide nécessaire au bon fonctionnement de son travail ?

Toujours pour la même raison, nous sommes considéré comme des robots et nos supérieur n'ont qu'un mot à la bouche, « CÔTAT ».

Peu importe les problèmes, les magasins seront livrés, chaque semaine, cet été les pompiers sont intervenus pour des accidents sur l'entrepôt, les préparateurs, caristes, réceptionnaires, agents de quais... sont à bout de force. Notre service expédition rencontre cette année ENCORE quasiment chaque jours des problèmes de transports, manque de camions, retards de livraisons, il est même arrivé qu'un magasin soit livré à 22 heures au lieu de 19 heures, imaginez la joie du personnel...

Pour palier à ce surcroît d'activité, la direction a mis en place sur la base du volontariat de l'embauche d'intérimaires et de CDD une équipe de nuit qui commence à 22 heures pour les secteurs du frais et du sec.

Toutes les difficultés encourue par les employés de l'entrepôt se répercutent inévitablement sur les employés des magasins qui rencontrent au final les mêmes problèmes que l'entrepôt, accidents du travail, absentéisme (sur un de nos magasin l'absentéisme à même dépassé les 45 % du personnel), et le personnel est plus fatigué après avoir pris ses congés annuels qu'avant et a la sensation d'abandon et de « j'm'en foutisme » règne.

La société LIDL a du oublier que derrière tous ses employés, il y a un individu, qui a une famille, une vie privée et UNE SANTE auquel chacun tient.

La DR 24 veut rester la première DR de France, mais à quel prix ? Sous quelles conditions ? Des salariés épuisés, un entrepôt qui n'est plus que l'ombre de lui même, des normes d'hygiènes et de sécurité oubliés de tous.

Les élus CGT se battent au quotidien pour que tout soit mis en œuvre pour le bien être des salariés mais ils se retrouvent face à un mur d’indifférence, notre combat ne s'arrêtera que lorsque VOUS travaillerez dans de meilleures conditions, et que VOUS serez enfin considérés comme des collaborateurs et non comme des numéros MATRICULES.

LIDL c'est VOUS, LIDL c'est NOUS, et sans NOUS, LIDL n'est rien. A NOUS de leur faire comprendre.

 

mise à jour du 15 novembre 2018