La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2016

Direction régionale de Draguignan

 

JOURS FERIES

 

Vous l'avez constaté sur l'ensemble de notre DR 24, il y a bien longtemps que nos RM et DM quels que soient leur ancienneté dans la société ou leur niveau (de 5 à 7) ne demandent plus aux employés s 'ils souhaitent travailler ou non les jours fériés.

Les plus anciens d'entre nous se remémoreront avec nostalgie le temps béni où une feuille était affichée avec l'entête « volontaires pour travailler le... ».

Les plus récents espéreront passer de temps en temps « à travers les mailles du filet » pour avoir un jour de plus dans la semaine avec leur famille ou leurs amis et auront l'impression d'être « comme les autres ».

Mais il faut savoir que travailler un jour férié n'est pas une FATALITE. En effet, dans l'absolue et la logique, vos chefs de magasins se doivent de vous demander avant de faire les plannings si vous êtes volontaires ou non pour travailler les jours fériés.

La seule raison qui ferait qu'on vous oblige à travailler un jour férié serait que LIDL France décide d'ouvrir les magasins et qu'il n'y ai aucun volontaire ou trop peu, auquel cas on pourrait « désigner des volontaires » mais à tour de rôle sur l'année.

Il faut savoir que lorsqu'il y a un jour férié, pour que celui-ci vous soit payé il faut avoir travaillé la veille de ce jour, ou être en repos, ou en CP, en arrêt justifié... mais en aucun cas en AI.

Pour savoir combien d'heures vous seront payées ce jour là il vous suffit de diviser votre contrat horaire par 5 et le chiffre trouvé correspondra aux heures payées :

Ex :     un CELS à 28 h, 28  : 5 = 5 h 60
           un CC à 31 h 75, 31,75 : 5 = 6 h 35 …etc..

Donc dans la semaine vous devez effectuer pour un CELS par exemple 28 – 5,60 = 22 h 40.

Plusieurs possibilités   sont donc envisagées. Nous prendrons comme exemple la semaine du 11 novembre 2016 où le jour férié tombe un vendredi et vous êtes CELS à 28 h :

1 – Cette semaine vous êtes programmé à 22 h 40 au planning et vous avez donc le vendredi en libre et un second jour de libre dans la semaine.

Vous avez votre jour férié de payé, soit 5 h 60 Toutes les heures au delà des 22 h 40 seront des heures complémentaires.

2 – Cette semaine vous êtes programmé à 28 h au planning, vous travaillez le 11 novembre et vous avez 1 jour de repos dans la semaine.

Vous êtes payé 28 h en heures normales, plus 5 h 60 en jour férié, plus toutes les heures que vous allez travailler le 11 novembre en heures complémentaires à 125 %.

3 – Cette semaine vous êtes programmé à 28 h au planning et le 11 novembre est votre seul libre de la semaine.

Vous avez votre jour férié de payé, soit 5 h 60, plus 5 h 60 en heures complémentaires puisque vous auriez du faire 22 h 40.

Si vous avez un doute ou si vous n'avez pas compris l'explication ci-dessus, vous pouvez contacter vos délégués CGT pour plus d'information.

 

mise à jour du 15 juin 2018