La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2017

Direction régionale de Lunel

 

L'antenne locale de la médecine du travail a déménagé de Lunel.

 

Depuis la fin d'année 2016,l'antenne locale de la médecine du travail basée à Lunel a définitivement fermé ses portes.

Quelles en sont les conséquences pour notre entreprise ?

 En tout premier lieu,il vous faut savoir qu'environ 10% des salarié-es de notre direction régionale sont concernés et dépendent depuis le 1 janvier 2017 du centre médical de Castries situé à 15km de Lunel. Derrière ce déménagement, il faut voir les conséquences de la dernière loi travail.

Pour la direction de la médecine du travail : « On perd en proximité mais on va y gagner en accompagnement. », désormais les infirmiers de la santé au travail vont monter en puissance, comme les intervenants en prévention des risques ; psychologues, toxicologues, ergonomes...

Les médecins du travail vont devenir des superviseurs d'équipe, de ce fait ils pourront missionner les différents professionnels vers les entreprises en fonction de leurs problématiques.

Toujours bon à savoir, depuis ce 1 janvier 2017, les travailleurs sont divisés en deux catégories : les personnes effectuant un métier à risque et bénéficiant d'une visite médicale conduite par un médecin du travail ; et les autres. La grande majorité des salarié-es devait donc être reçue par un médecin collaborateur, un interne ou un infirmier placé sous l'autorité du médecin. Seule certitude, il faudra dès lors nommer les rendez-vous d'embauche classiques des «  visites d'information et de prévention ».

Mais les salarié-es pourront toujours solliciter une visite médicale s'ils la jugent nécessaire. La périodicité de ces visites devrait aussi être espacée. Il n'est plus question d'une visite tout  les deux ans, mais tout les quatre ou cinq ans.

A suivre...

PS : Vu que la direction aime lire nos articles et en apprécie certains et pas d'autres. De temps en temps nous continuerons à vous publier les comptes rendu des réunions des délégués du personnel.

 

mise à jour du 15 juillet 2018