La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2017

Direction régionale de Guingamp

 

Compte-rendu de la réunion des Délégués du Personnel, avril 2017 de la DR 15 Ploumagoar.

 

 

Sommaire :
Infos
DP – questions générales
DP – questions magasin
DP – questions entrepôt

 

Infos :
- Suspension de permis : en cas de suspension de permis, la société n’est pas obligée de proposer un aménagement de poste. Le salarié doit assurer par ses propres moyens une organisation qui lui permette d’exécuter son contrat de travail. Si le salarié perd son permis, il doit prévenir l’entreprise et l’informer des moyens qu’il a trouvés pour exécuter son contrat de travail.
- Temps de pause : Le temps de pause est de 3 minutes par heure travaillée. En cas de dépassement de l’horaire habituel, le temps de pause doit être allongé d’autant. Toute heure supplémentaire doit être accompagnée de 3 minutes de pause payées (question 18).
- Filmeuses : la mise en place des filmeuses risque d’être chaotique. C’est le premier arrivé qui sera servi. En cas d’attente, la direction demande que l’on filme sa palette à la main. Elle n’est pas pour le moment ouverte à toute discussion sur une autre organisation qui pourrait permettre à plus de monde de ne plus avoir à filmer ses palettes. Dans un premier temps une personne du MHSE sera présente pour accompagner les préparateurs (question8).
- Inaptitudes et santé au travail : en cas de problèmes de santé ou d’interrogations sur les procédures d’inaptitude, il faut contacter Jocelyn ou un délégué du personnel pour se préparer au mieux et éviter des erreurs. Bien informés les salariés ont plus de chances de faire valoir leurs droits.
- Procès en appel de Yohan : Yohan et la CGT ont de nouveau gagné en appel. Le jugement des prud’hommes qui annulait la sanction et demandait à la société de rembourser le montant de salaire perdu est confirmé, et la société doit verser 500 euros au titre de l’article 700.
- Changement d’horaires : la direction a annoncé qu’elle avait opté pour l’horaire 5h-12h21 et 12h30-19h51 du fait des avis des préparateurs. Les changements d’horaires sont prévus à partir de la semaine 18. La CGT a informé la direction qu’elle n’avait pas suivie la procédure adéquate car elle devait demandait un avis au CHSCT avec point mis à l’ordre du jour. La CGT demande à la direction de respecter le droit et les instances représentatives du personnel.

 

Questions CGT :
Questions générales :

1) La question 1 CGT du mois de mars ne portait pas sur le temps de déplacement et de visite qui sont comme vous l’avez bien expliqué du temps de travail effectif et doivent être rémunérés comme tel. Elle portait sur les frais de déplacement, c’est-à-dire le fait pour le salarié de devoir prendre son véhicule ou un transport en commun pour se rendre à sa visite médicale. Conformément au code du travail, Art. R. 4624-39, « Les frais de transport nécessités par ces visites et ces examens sont pris en charge par l'employeur ». Quelle est donc la procédure à suivre en magasin pour qu’un salarié se fasse rembourser de ses frais de déplacement ?
Pour la direction, les salariés doivent se faire rembourser par le biais de notes de frais.
2) En cas de RDV médical (médecin, dentiste, examens divers) comment doit réagir l’encadrement dans sa gestion des plannings en magasin, au niveau des services administratifs et en entrepôt ?
Pour la direction, les Rdv sont à prendre en dehors des plannings. L’encadrement fait l’effort de changer les plannings. Trop selon la direction régionale.
Pour la CGT, il s’agit de Rdvs de santé. Les salariés font des efforts pour l’entreprise en modifiant aussi leurs horaires de travail pour l’entreprise. Sur des questions de santé, il serait bon de prendre cela en compte.

3) Où en est-on du permis de construire pour l’entrepôt ?
Pour la direction, il n’y a pas de nouveaux éléments. Vous serez informés quand il y en aura.

 

Magasins :
4) Les produits « deluxe » sont arrivés en magasin mais on ne peut pas, pour la plupart, les commander. Est-ce pour étaler les stocks et en avoir pour la période de Pâques ou parce que ceux-ci sont encore trop justes ?
Pour la direction, les volumes sont décidés en amont. Ce sont les services qui assurent la répartition.
Pour la CGT, les volumes ne sont-ils pas trop justes ?
Pour la direction, non. Il n’y a pas trop de ruptures sauf sur le saumon du fait d’une erreur du fournisseur. C’est mieux que pour la période de Noël.

5) Le F/L est préparé en dussels maintenant, et cela facilite la mise en rayon en magasin. Est-ce permanent ?
Pour la direction, oui c’est l’objectif. Il y a des problèmes dans le picking. Les produits comme les huîtres seront implantées après les TG mais elles doivent être mises en bas de dussel.
6) Les fraises sont un produit sensible et il faudrait éviter de les mettre en bas de palette sous des oranges et autres produits lourds. Qu’en pense la direction ?
Pour la direction, ce serait plus judicieux.
7) Pourrait-on faire le point sur les postes d’adjoint manager ? Sur le nombre de postes disponibles ? A quel terme ? Pourquoi est-ce si long entre les formations et les détections réelles ?
Pour la direction, il y a 4 postes à pourvoir. 11 personnes en formation. La direction a stoppé les détections externes pour le moment. Il y en aura deux par an, sauf sur un secteur où il est difficile de recruter. Il y a toujours des détections internes.

 

Entrepôt :
8) Quand seront mises en place les filmeuses ?
Pour la direction, l’utilisation des filmeuses sera lancée la semaine prochaine après que soit fait le balisage de la zone. Une personne du service technique sera près de la filmeuse au lancement. L’objectif de la direction c’est qu’il n’y ait pas d’attente lors du filmage. Cela se fera selon l’ordre de préparation. Pas d’autre organisation n’est envisagée.
9) Suite au constat fait le 30/03 avec le responsable MHSE sur l’état du sas F/L, quelle est la procédure que compte mettre en place la direction pour assurer le meilleur environnement de travail possible aux préparateurs F/L suite au passage à la préparation sur Dussels ?
Pour la direction, le passage à la préparation en dussels provoque un problème de récupération des palettes Europe. Une personne est dédiée au ménage. Elle ramasse les palettes en tas de 10.  Elle fera de la préparation et du ménage.
Pour la CGT, l’expérience montre que si la personne fait le ménage et la préparation, il peut arriver que le ménage soit négligé certains jours à cause du volume de la préparation etc. Et comment le salarié doit s’occuper des palettes vu leur nombre.
Pour la direction, une sensibilisation sur le ménage a été faite. Pour les palettes, il faut faire des tas de 10 et utiliser le gerbeur.

10) Pourrait-on connaitre le taux d’absentéisme pour les mois de janvier, février et mars pour la polyvalence Pool Palettes ?
Pour la direction, il n’y a pas de statistiques par polyvalence.
11) La direction est-elle d’accord avec ce constat : le pool est un secteur particulièrement touché par les arrêts (maladie et accident) en raison des conditions de travail, problème que nous remontons régulièrement à la direction ?
Pour la direction, on n’est pas d’accord avec ce constat. Il n’y a pas d’accidents liés au pool. Il n’y a pas de problèmes de condition de travail. Il y a un référent pool. Il n’y a pas de problèmes remontés.
Pour la CGT, un salarié en formation s’est retrouvé seul à faire des rolls fleur.
Pour la direction, ce n’est pas à faire. Cela doit être fait à deux.
Pour la CGT, cette consigne doit être affichée sur le tableau.

12) Est-ce qu’un agent de maitrise peut être tous les jours au pool pour ranger les rolls fleurs ?
Pour la direction, cela doit se faire de manière occasionnelle en soutien et en accompagnement. C’est ce que la direction demande.
Pour la CGT, les encadrants n’ont pas l’air très motivés par cette tâche.

13) A partir de quelle date est-il prévu de renforcer les équipes caristes sec ?
Pour la direction, c’est prévu cet été et sur les semaines à fériés.
14) Avez-vous prévu de revoir tous les chariots à mât rétractable avant le période estivale ?
Pour la direction, c’est prévu de la semaine 11 à la semaine 19.
Pour la CGT, les caristes se plaignent de l’état des engins actuellement.
Pour la direction, il faut voir cela avec le cadre MHSE directement en cas de problèmes.

15) Le chariot à mât rétractable 1707 a un siège de bonne qualité qui amortit mieux les vibrations et les chocs. Les nouveaux sièges des autres chariots peuvent-ils être du même modèle ?
Pour la direction, cela sera vu lors de la réfection des sièges. Deux sont en commande.
16) Où en est-on dans la formation des préparateurs sur les nouveaux chariots ?
Pour la direction, 23 personnes ont été formées.
17) Pourquoi la direction n’installe-t-elle pas d’écrans sur les nouveaux chariots ?
Pour la direction, l’outil est pick by voice. Cela n’est pas prévu.
Pour la CGT, il existe des engins à hauteur variable avec des arceaux sur le nouvel entrepôt d’Aix qui permettrait de mettre des écrans (voir photo). Ce serait important si l’utilisation de ces engins a aussi pour but de soulager les salariés. La médecine du travail est-elle informée de l’existence de ces nouveaux engins.
Pour la direction, c’est oui. Elle a fait un tour de l’entrepôt.

18) Quand les salariés intérimaires travaillant au F/L dépassent les 7 heures de travail et font une journée de 8h ou 9h, les REL disent à ces salariés qu’ils n’ont droit qu’à 20 minutes de pause et viennent éventuellement les chercher en salle de pause. Qu’en pense la direction ? Les intérimaires ont-ils des temps de pause différents des autres salariés ?
Pour la direction, il n’y a pas de temps de pause différent pour les préparateurs intérimaires. Ils ont le droit au même temps de pause. Un rappel sera fait sur cette question à l’encadrement. C’est 3 minutes de pauses par heure travaillée.
19) Lorsqu’un salarié a atteint sa charge en F/L ou en V/V doit-il continuer à porter des colis au risque de mettre en danger sa santé ?
Pour la direction, oui car il s’agit d’un objectif. Le salarié parce qu’il a rempli sa charge ne doit pas arrêter de travailler.
Pour la CGT, il y a une problématique de santé. Cela ne marque-t-il pas aussi la limite après laquelle il met sa santé en danger ? Le salarié ayant fait sa charge peut faire autre chose pour changer de gestes.
Pour la direction, il n’y a pas de danger pour la santé.

20) Les moyennes hebdomadaires de la préparation sec et frais sont affichées. Afficherez-vous bientôt les moyennes F/L et V/V ?
Pour la direction, cela peut être envisagé.
21) Pourquoi les préparatrices de retour suite à un congé de maternité n’ont pas de polyvalence prévue ? Leur retour n’est-il pas anticipé ?
Pour la direction, le retour était anticipé. On lui a trouvé une nouvelle polyvalence.
22) Un salarié peut-il être laissé des mois en préparation sans polyvalence en attendant une formation CACES ? N’a t-il pas le droit d’être soulagé pour préserver sa bonne santé ?
Pour la direction, la formation est prévue. Il y a un décalage de polyvalence du fait d’arrêts quand étaient prévues les formations.
23) Un salarié en grand retard de polyvalence peut-il enchainé les semaines de préparation ?
Pour la direction, un point a été fait avec le salarié concerné.
Pour la CGT, c’est un problème plus général. L’encadrement fait un « erased » plutôt que d’équilibrer les polyvalences.

24) Comment sont remplies maintenant les feuilles d’AT ?
Pour la direction, les feuilles d’AT sont remplies obligatoirement avec le cadre MHSE ou un REL en cas d’absence. Il y a un entretien après le retour d’AT.
Pour la CGT, il y a aussi la mise en place d’un registre des accidents bénins.

25) N’est-ce pas à l’encadrement de noter les primes de confinement ?
Pour la direction, non, elle fait confiance aux collaborateurs et fait de temps à autres des contrôles.
26) Depuis le début de l’année, de nouveaux cas d’inaptitude complète ou temporaire à pick by voice sont-ils à signaler ?
Pour la direction, plusieurs cas d’inaptitude temporaire. Le nombre d’inaptitude sur la DR est une anomalie au niveau de Lidl et de la profession.
Pour la CGT, ce n’est pas vrai. C’est faux.

27) Les délégués du personnel constatent ces derniers mois des préparateurs qui craquent sous la pression (arrêts, démission, demande de rupture conventionnelle). La conjonction d’une pression au rendement et d’un système qui pèse lourd au niveau psychique comme pick by voice apparait comme un facteur primordial dans ces manifestations de mal-être au travail. Qu’en pense la direction ?
Pour la direction, on ne cautionne pas vos propos. Il n’y a pas de demande de rupture conventionnelle. Il n’y a pas de préparateurs qui craquent. Au niveau des DR nous avons un bon taux de turn over.
Pour la CGT, nous travaillons au quotidien avec les salariés, nous savons ce qui ce passe.

28) Les arrêts de travail liés à des risques psycho-sociaux sont en augmentation depuis l’introduction de pick by voice. La direction partage-t-elle notre constat ?
Pour la direction, nous ne partageons votre analyse.
Pour la CGT, nous voyons une différence depuis que nous sommes passés à pick by voice.
Pour la direction, vous n’êtes pas médecin.

29) Comment s’organise la gestion du ménage assigné aux préparateurs, il y a beaucoup de confusion au quotidien ?
Pour la direction, on donne au salarié son allée de picking pour la semaine.
30) Pourquoi le système qui protège les montants à hauteur d’homme n’est-il pas déployé sur la DR alors qu’il existe sur d’autres DR. Est-il prévu avec les travaux liés à l’agrandissement de l’entrepôt ?
Pour la direction, nous ne sommes pas encore arrivés à ce niveau de réflexion.
31) Deux palettes de coffrets de Noël ont été jetées au compacteur sur l’entrepôt. N’y avait-il pas d’autres façons de les gérer ?
Pour la direction, vos informations ne sont pas bonnes. Les palettes ont été gerbées au non food.

 

mise à jour du 15 avril 2018