La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2017

Direction régionale de Guingamp

 

La boîte idéale c'est Lidl...
Envers du décor !

 

L'émission télévisé « cash investigation » du 26 septembre 2017 a mis à jour les pratiques journalières de ce que subissent certains salariés chez Lidl.

Ce qui se cache derrière les campagnes de PUB « meilleurs magasins pour les prix » etc. ce sont des conditions de travail délétères qui entraînent de la souffrance.

Depuis longtemps la CGT LIDL Bretagne dénonce ces pratiques qui mettent en danger la vie au travail et la vie privée.

Les maladies professionnelles sont en augmentation et les licenciements pour inaptitude sont légions :

La santé des salariés est altérée très top par la charge de travail en magasin et entrepôt notamment par le port de charge lourde répète avec un objectif à atteindre.

Les conditions de reclassements pour inaptitude sont inacceptables (éloignement du domicile et des propositions malhonnêtes pas de formation ...) il n'y a aucune volonté de la part de la direction de reclasser les salariés.

Ces salariés se trouvent en situation d'handicap due aux années passées chez Lidl en très grandes difficultés de trouver un emploi.  

La mise en place des nouvelles technologies de la commande vocale est source de stress et ceci même à l'intérieur de la vie familiale puisque la « voix » s'immisce dans l'inconscient et s'exprime dans les actes de tous les jours, selon les témoignages des salariés.

Ce système dit de « robotisation », apparaît très négatif car la communauté de travail est divisée, la communication est rompue du fait de l'individualisation due à la commande vocale, ce type de dispositif accroît les risques professionnels (un risque de fragilisation potentielle de l'appareil auditif).

Maintenant le temps des discours doit laisser la place aux actes, profitons de ce débat ouvert par l'émission pour faire avancer nos revendications pour la bien être à tous.

Ce qui crée la richesse c'est le travail humain !

 

cgt,lidlbretagne@hotmail,fr

cgtlidl.fr

 

mise à jour du 30 décembre 2017