La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2017

Direction régionale d'Entzheim

 

Compte rendu de la réunion du 30 novembre
sur les conditions de travail

 

Compte rendu de la réunion de négociation sur les conditions de travail du 30 novembre 2017 suite à l’émission cash investigation

 

Nous avons reçu l'ordre du jour de la réunion le 29 novembre 2017 à 8h30 soit un jour avant la réunion.

9hoo : début de la réunion sur les conditions de travail en entrepôt

les demandes étaient :
une véritable polyvalence
l'équité dans la polyvalence
une baisse de la charge de travail donc du tonnage journalier
les plannings en temps et en heure et qui ne bouge pas

la cgt a demandée l’arrêt de pick by voice
l'équité dans la prise des samedis en libre
une baisse du rythme de polyvalence (certaines dr sont a 1 semaine de polyvalence et 6 semaines de préparation......)
l'application de la norme INRS 35-109 c'est à dire 6,8 tonnes pour 7h de travail

 

la direction explique sa façon de voir la journée de négociation

  • état des lieux
  • ce qui a été fait
  • priorités
  • ce qui pourrait être fait

état des lieux  pour les entrepôts :

nouveaux entrepôt plus grand donc amélioration des conditions de travail
nouveaux vêtements
plus d'engins
pince rotative
dépileur
filmeuse
7 axes de travail :

  • périmètre de travail a 2 mètres (distance de sécurité pour travailler)
  • filmage automatique
  • prise de colis à moins de 1,8m du sol
  • pose de colis à moins de 1,8 m du sol
  • rehausse pour palette basse
  • utilisation de palette plastique
  • prise de colis à plus de 40cm du sol (VV)
  • pose de colis à plus de 40cm du sol (VV)

La direction parle de l'accord de 1997 sur la polyvalence qui doit être négocié sur les dr
la cgt demande qu'il y ai une polyvalence minimum décidée au niveau au dessus duquel les dr ne peuvent aller ( si décision1/4 en négociation, les dr ne peuvent faire 1/5 mais 1/3)

la direction nous annonce que sur le secteur sec, le poids moyen des colis est de 6kg
mais qu'il faut avoir une certaine rentabilité pour rester compétitif

la cftc propose de mettre une prime sur la productivité des préparateurs, cette proposition a été refusée par tout les syndicats et …..... à la fin par la cftc !!!!!

la cgt propose donc d'appliquer la norme 35-109 soit 6,8 par jour
c'est à dire 1135 colis

les autres syndicats sont aussi pour une baisse de la charge de travail donc du tonnage mais ne donne pas de chiffre

 

la direction propose :

  • plafonnement de la charge de travail par des contrôles
  • organisation de la charge : comment je fais en sorte pour que tout le monde atteigne l'objectif
  • pour les colis les plus lourd (fl) voir pour une préparation externaliser (refus de la cgt)

 

l'après midi

exposé de la direction :

  • CA
  • panier moyen
  • nombre de clients
  • nombre de salariés en moyenne toute France par magasin
  • nombre de salariés par catégorie socio-professionnelles
  • nombre d'heures moyen toute France par magasin : 390h par semaine

la discussion s'engage sur l'élaboration des plannings et la validité des plannings (plannings en retard qui bougent tout le temps......)

la direction propose :

  • Planning type par magasin (ils vont regarder mais pas de retour avant juin 2018)
  • alternance dans les plannings
  • alternance pour la prise de cp
  • polyvalence obligatoire sur les plannings
  • 3 plannings affichés et validés
  • libre le samedi lorsque droit à cp

donc rien de neuf sous le soleil !!!

la discussion continue sur la mise en rayon des fl
charge lourde, manque de temps....
la direction propose de classer les magasins par clusters :
magasin ayant au maximum 3 palettes de fl : 1 personne le matin
magasin ayant entre 4 et 6 palettes : 2 personnes le matin
magasin ayant entre 7 et 9 palettes : 3 personnes
au dessus en fonction du nombre de palettes

la direction ne parle pas d'embaucher ou de rajouter des heures, la cgt a donc demandée ou on allait enlever les heures, réponse de la direction : l'après midi, il n'y a pas grand chose à faire

et voilà plus rien d'autres !!!!!!!!!!!!!!!

ils n'ont pas parler des performances caisses
des pauses pas prises
de la pression subit
des burns out
des quantités astronomiques des messages BO
des quantités astronomiques des messages du siège
des calculs pour les commandes vv et fl
du pain
de la mise en rayon
du ménage
de l'augmentation des taches administratives
etc..............

 

en conclusion :
encore une réunion pour enfumer les gens
sur l’entrepôt , ils savent que les entrepôts peuvent faire grève et leur faire mal donc ils vont calmer le jeu
mais pour les magasins, on voit bien qu'ils savent que les magasins ont peur de faire grève (représailles.........) donc ils n'essaient pas de faire le moindre effort.........

 

mise à jour du 15 juillet 2018