Cgt Lidl
La CGT, c'est d'abord vous...
Vers la Fédération Commerce Services

 

 

Toutes les archives 2019

 

Direction régionale de Chanteloup

 

Négociation annuelle obligatoire

 

Le point comme promis sur les négos !

 

• Augmentation générale : 1.6%

• Réouverture de la possibilité de signer pour 30h cels et 33h cc

• Élargissement test 35h sur certains magasins

• Fin des avenants faisant fonction RM et CC

• Passage des AMG séniors à AMG expérimenté avec un taux horaire RM5

• Passage de RM5 vers RM6 avec signature avenant sans condition de CA mais travail du dimanche et mutation à 100kms

• Revalorisation du prime secteur élargi pour les RVS

• Alignement salaire RSL niveau 6 sur salaire RM6

• Prime de 500 euros par mois pour les RDL à condition d’être 2 sur l’entrepôt

• Alignement des rémunérations employé administratif sur assistant administratif (passage de niveau 2 à niveau 4 avec des conditions)

• Alignement des salaires responsable technique sur ceux des RDI

• Évolution RDI : mise en place d’une prime brute pouvant aller jusqu’à 1500 euros par ouverture de magasin

• Augmentation de la part employeur sur la mutuelle à 60% au lieu de 50% sur la mutuelle de base

• alignement sur l’option 2 de la mutuelle pour les soins dentaires courants et les prothèses

• nouvelle répartition de versement de l’intéressement/participation

• mise en place d’une prime de « présence » sur les semaines : lundi de pâques, 1°mai, ascension de 50 euros sous condition de présence de la base contrat (employé/ouvrier)

• mise en place du télétravail pour les A/M et cadres du CSA et CSO

• mise en place d’un PERCO (plan épargne retraite)

 

Le bon d’achat de 100 euros ?

 

Beaucoup d’augmentation pour les cadres, pas grand-chose pour les employés/ouvrier et rien pour les A /M. Mais qui s'use prématurément pour permettre aux autres de gagner plus ???

Pour nous, LA CGT le compte n’y est pas du tout !!!!!

Qu'en pensez-vous Est-ce que ces NAO reflètent les efforts que vous faites tous les jours. Nous, délégués CGT, attendons vos exigences pour retourner à la table des négos Alors n'hésitez pas à nous interpeller…

 

LIDL dans sa grande mansuétude,  annonce très tranquillement nous donner la "prime Macron" sur la base de : 400 euros pour tous les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 35000 euros au prorata de la présence en dessous de 30heures : versée en février.

Mais si la direction se targue de verser la "prime Macron" elle oublie de préciser qu’elle veut supprimer l'équivalent en montant d’autres primes.

 

LIDL feint d'ignorer, que cette prime ne doit pas remplacer un élément de rémunération déjà prévue par le contrat de travail, l'usage d'entreprise ou la convention collective. Donc nous le lui rappelons, afin que bonne ordre soit mis…

 

Comme son nom l'indique, elle doit être "exceptionnelle". Cette prime de fin d'année est exonérée de charges sociales et de prélèvements sociaux : le montant brut sera donc égale au montant net encaissé par le salarié.

 

A qui profite le crime ??? La CGT exige que les primes existantes à ce jour soient rétablies sans délai.

 

 

Où est passée le prime dernier niveau versé en Mars ?

 

 

Tous ensembles, nous pouvons contraindre LIDL

à nous donner satisfaction

Il suffit de s'en donner les moyens !!!! Alors prêts ??

 

 

 

Mentions Légales CGU Mise à jour du 15 octobre 2021