La CGT, c'est d'abord vous...

Toutes les archives 2017

Direction régionale de Rungis

 

Qu’est-ce que le CSE ?

 

 

6 bonnes raisons de me présenter sur une liste CGT

 

Qu’est-ce que le CSE ?

Le CSE, ou Comité Social et Economique, est la fusion des instances représentatives, DP, CE et CHSCT imposée par les « ordonnances Macron »

Le CSE sera composé, sur chaque établissement, de différentes commissions (1 réunion par mois sur 30h annuelles maxi):

  • 1 membre en charge des Activités Sociales et Culturelles (ancien CE)
  • 1 Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail de 4 membres (ancien CHSCT)
  • 1 Commission Information et Aide au Logement de 3 membres (30h de réunions annuelles maxi)

Des élus des CSE d’Etablissement formeront le CSE Central (4 réunions par an sur 60h annuelles maxi) :

  • 1 Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail de 4 membres (2 réunions pas an)
  • 1 Commission Information et Aide au Logement de 3 membres
  • 1 Commission Economique de 4 membres
  • 1 Commission Formation de 3 membres
  • 1 Commission Egalité Professionnelle de 3 membres
  • 1 Commission des Marchés de 3 membres

Le CSE sera mis en place lors des prochaines élections professionnelles, en mai et juin 2019.

Qu’est-ce que ça change ?

1)    Jusqu’à présent, le CE était national et 2 représentants étaient choisis sur chaque DR, les OSC Région. Tout le monde avait donc un tronc d’offres communes et des offres régionales.

A partir des élections, chaque DR aura son propre CE, qui portera le nom d’Activités Sociales et Culturelles, et composé d’une seule personne, et qui proposera ses propres offres.

2)   Jusqu’à maintenant, les différentes instances étaient bien distinctes, avec des réunions séparées et non limitées, et avaient des représentants élus sur une seule fonction, avec des heures de travail dédiées à ces tâches.

Dans le cadre du CSE, toutes les commissions se réuniront lors d’une seule et même réunion dans la limite de 30h de réunions annuelles.

3)   Jusqu’ici, les élus bénéficiaient d’heures de délégation pour chaque instance qui leur permettaient préparer les réunions, rencontrer les salariés en difficulté, travailler sur les dossiers, etc…

En juin, le élus auront un nombre réduit d’heures de délégation (20 à 24h selon les effectifs, soit le même nombre d’heures que sur un seul mandat, alors qu’ils devront travailler sur tous les sujets évoqués en réunions).

Conclusion

Le travail syndical va être plus difficile qu’auparavant, avec moins de moyens et plus de responsabilités.

Je vous rappelle qu’un représentant du personnel est un salarié comme les autres, son rôle est de défendre les salariés et leurs droits. Certains se présentent aux élections pour se protéger d’éventuelles sanctions ou parce qu’ils pensent que grâce à cela, ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent. Ne les laissons pas faire.

Choisissez bien vos représentants, vos droits en dépendent.

 

mise à jour du 15 juillet 2019